sadaveigne.png

Ch'est po toudis ch'ti qui gagne l'aveigne, qu'in minche !


Ce n'est pas toujours celui qui gagne l'avoine qui en mange.

Il y en a toujours pour "tirer les marrons du feu" ; pour tirer profit du travail des autres.