2015-06-10_1840.png

Y cours pis y cours, y n'in peux pus,

Devint li ché copains qu' y talonn',

In dirot qu' y z'ont l'fu à leu tchul,

Y cours pis y cours, y ch'bidonn'.

Y cours pis y chaute eud'port' à porte,

Ché t'eux les abloqueux de l'quartchier,

Les bafiousses qui s'déplachent in cohorte,

Batillards in foufelle eud' Roubaix.

Ché qu'seurtout y faut nin s'arrêter,

Chi y veut nin aller s'prindre eune trimpe,

Ché seurtout nin l'momint d's'artourner,

In est pus fort in restint insimpe.

Y cours pis y cours y n'in peux pus,

Y a ses gambes qui partent dins tous les sinsses,

Y veut nin avoir l'coups d'pié au tchul,

Pis seurtout y veut nin s’prindre eul’dinse.

S'artourner y n'aurot jamais dû,

Ché ainsin qu'y'a fé sin vol plané,

Seur euch'panche y s'artrouva vindjiu!

Et ché ainsin qu'y s'a révélé!

Sus sin fauteul Émile oufe in oeul,

Eune caude larme qui coule su ses souv'nis.

Y souris comm'chi y'etot pus seul,

Tous ché amis d'infance sont ichi.

Ché copains sont partis avint li,

Ché dins les rues d’Roubaix qu’y font l’fiête ,

Mais les zouafes arviennent toudis por li,

Faire insimpe eul’dernier coup d’chonnette.

Ben Favier Ch’ti.

Ben Favier, auteur chti, est né en 1969 à Roubaix, il vit en Angleterre depuis 15 ans ou il est architecte, et il est passionné par la langue Ch'ti.