inne dint C'qui rint' din 'l cul 'n casse pon lés dints.

Chacun est dans le fond libre de sa personne ; ce que l'on fait bien ou de mal cela ne regarde pas les autres ; chacun fait son lit comme il veut se coucher.

Relevé dans "Le Patois de la côte" de Jean Pierre Dickès.