J’n’ira point fêter l’Unesco
J’ peux point crier cocorico !
Rien qu’à vir t’n’air misérape,
J’iros…je m’ sintiros coupape.

Quand j’ busie que ch’est tes mineurs
Qui ont connu l’imminse bonheur
D’créer l’ canchon « em’ tiote lampiste »,
Mi, m’ lampe all’ va pus, mi j’sus triste !

Mais, dis-me quo qu’t’as pu faire
Pour subir un sort arbitraire ?
In deux mille quate, un pauf’ bébête
T’as d’jà volé tes belles molettes…

Pourquo qu’t’es point dins ch’l’inventaire ?
Tin chevalet d’béton hors-pair,
Tes bâtimints, t’n’invironn’mint…
…J’ peux pas aller à t’n’interr’mint !

J’n’ira point fêter l’Unesco,
J’peux point crier cocorico.
Rien qu’à vir t’n’air misérape,
J’iros…je m’ sintiros coupape.

Mes gins…ch’est l’pauf’ fosse six d’Haisnes
Qu’i n’ faut point laicher querre sus l’ daine.
Ch’ Bassin i rinte dins l’ Patrimoine…

Mais pour elle…qui ch’est qui témoine ?

                                                                             Guy de ch’ bos

Fosse 6 Haines

Fosse 6 d'Haines, carte postale ancienne d'avant 1914.

Comme y a des gins qui n’comprintent pas bien, j’esplique…

Explications de texte

Dans le dossier BMU, il y a 4 sites miniers complets ( ?) inscrits à l’inventaire : le 11/19 à Loos en Gohelle, le 9 de Oignies, la fosse Delloye à Lewarde et Wallers-Arenberg.

Or, il y a un 5ème site minier complet qui doit figurer à cet inventaire !

C’est la fosse 6 de Haisnes les La Bassée qui date de 1925 et qui est restée, depuis sa fermeture, dans son état initial, avec son chevalet en béton et ses bâtiments.

Or, ce site a été racheté dans les années 50 par un particulier qui ne s’est jamais soucié de sa préservation. En 2004, il s’est livré à un sacrilège en livrant les molettes à un ferrailleur. Après la réaction violente de la population de la commune, le site a été classé Monument Historique.

Depuis,….rien ! Malgré les belles promesses de tous les politiques de tout bord, au grand désespoir des édiles de la commune qui ont bâti de grands projets autour de ce lieu historique!

Alors, la fosse 6 continue tout doucement à se dégrader : abandonnée par son propriétaire, elle est devenue le lieu de rendez-vous des dealers, le terrain de jeu des amateurs de paint- ball, et, éventuellement, la ressource des récupérateurs de matériaux.

Fils d’un père mineur à Auchel, petit-fils de mineurs (un grand-père à la fosse 4 de Rimbert, l’autre grand –père à la fosse Mulot d’Hénin-Beaumont), j’ai toujours respecté et défendu dans mes actions cette corporation qui est entrée dans la Légende, bien avant cette reconnaissance officielle qui les honore.

La complainte pour une fosse oubliée…

Comme in dit par ichi, j’ai fait « min caca nerveux », parc’que :

-d’un côté j’sus fin bénache d’vir mes gins rintrer dins l’ patrimoine ed’ l’humanité.

-d’un aute côté, j’sus in foufielle d’vir l’ désolation d’chelle fosse 6 qu’all’ mérite autant d’arconnaissance que ses 4 autes grandes sœurs.

V’là, ch’est toute.

Guy de ch’bos

Secrétaire de l’Association Mémoire du Fond