Inne cornalle

Il faut être ch'ti pour comprinte !
Un jour, din ch’nord, un corbac y’avo chourré un fromache à ch’marché d’Haubourdin !
I s’pose dins un arbe, et pi i s’di « j’va fair bonne chair ! »
C’qui savo nin, ché qu’i n’avo un qui l’raviso d’puis in momin !!
Ch’étai ch’camarate goupil ! Hé ! Tizote là haut, envoi me un bou ed’claquo, j’ai la dalle mi !
L’aute emplumé i répond nin , normal, y’a s’gueule pleine ed’coulan !!!
Ch’renard, ché pas une truffe ! I n’a grinmin dins ch’tiéte !
j’va l’niqué c’piaf

Hé ti là !! Chui sur qu’té pa d’min coin ti ! Té un’ espésse éd’parigo ! Cante me le p’tit quinquin pour vire !

L’aute, vexé jusqu’au trou d’balle, i veu canté, i ouve sin bec, et i laisse querre sin calandos !
Ch’rouquin, i s’jette ed’su et avant de s’barrer , i li dit: « t’es né trop prés de l’Belgique, y’a des restes !

Moralité : farme ed’gamelle et minche tin maroilles

D'autres versions : Ch'corbiau et chl'Arenard

Ch’l’arnard, et cheulle cornalle

Le version sonore par Biloute : le corbeau et le renard dit par Biloute