La fille du pêcheur 1884
"La fille du pêcheur", 1884, tableau de Charles Roussel ; plus d'infos sur mincoin.com


Ch' l'érgeint cha s' minge, chéb bête ar reste !

Jugement porté sur le mariage d'argent. Une fois la dot épuisée, il ne reste au mari, qu'une femme sans attraits. D'ailleurs, on ne le plaint pas car l'emploi certainement dur du mot "bête" marque qu'il s'agit bien d'un marché.

L'argent ça ce mange, la bête reste !

Relevé dans A l'écoute des berkois de Lucien Tétu