garnoulle

Par une belle après-midi d'été, Cafougnette se promène seul. Alors qu'il se repose dans une fraîche clairière, il a l'attention attirée par une petite grenouille qui autille en direction d'un héron qui attend qu'elle soit à sa portée pour la manger.

Pris de pitié, Cafougnette se lève et chasse le héron.

- Alors, tiote garnoulle, té n'vas quand même point t'laicher mier par ch'grand déflingué ?

A ce moment, un éclair illumine le ciel, un effrayant coup de tonnerre retentit et la grenouille se change en une ravissante jeune fille blonde et nue.

- Il y a longtemps, dit-elle, j'ai été transformé en grenouille par une méchante sorcière et je ne devais retrouver ma véritable nature que si un homme s'interressait à moi ! C'est toi, mon sauveur ! pour te récompenser, allonge-toi à mes côtés, je vais me donner à toi !

Cafougnette ne se fait pas prier.

Et c'est alors que surgissent les gendarmes !

- El monde n'crot pus à rien ! confie Cafougnette à son copain au bistrot, Personne n'veut accouter m'n'histoire ! Et à ch't'heure, em'femme all'veut disvorser !

Pour tout bin comprinte :

mier : manger

du miache : de la nourriture

définqué : qui a les flancs maigres

Relevé dans Ces bonne histoires que l'on appelait Des Cafougnettes de Guy Dubois