Quai Gambetta
Boulogne-sur-Mer, le quai Gambetta en 1900

Palmay : palmé, paresseux, gêné pour travailler par la palmure des ses mains.

Arrien 'd palmay : quel paresseux ! le palmé a en effet du mal à remuer ses doigts. On dit aussi en parlant du paresseux que ces un palmipède. Quand on prononce ce mot, on met ses mains à la hauteur des hanches et on se retourne vers l'arrière. D'où l'expression qui a le même sens : il a lés pattes à l'artourne : il a ses mains retournées. I s'est palmay din lés convulzions : il s'est pâmé en convulsions.

Jean Pierre Dickès - Le patois de la côte d'Opale.