photo

Quand i r'viendra cor el'temps des grogelles,
grand-père et grand-mère irons s'promener,
et pis coucher sur l'herbe.
I vont s'raconter leu z'anciennes prouesses,
avec un soupir i r'gretteront ch'temps-là,
i vont s'imbrasser comme dins leu jeunesse,
i f'ront les yux blancs, mais i n'f'ront pus qu'cha.
Frémicourt.

Relevé dans : "2000 MOTS du patois de chez-nous" de Guy Dubois.