D'ù qu'is sont ches ués d'Pâques Pos cheux, aveuc du plastique ed'dins, qu’ménère Kinder i vint par chintaines ed miyons pou s’mette des miyars dins ses taces. Nan, mi ch’parle ed ches vrais, in vrai chocolat, cheux qu’in mingeot unne fos par an à Pâques, quind ej dis qu’in mingeot,j’devro putôt dire impiffrot.
Pou in arriver là, i fallot des cloques, tous ches jonnes is savotte cha. A ch’t’heure, quind j’rapasse dins min coin, l’mitant d’ches égliches ales sont muïeles et qué’qu’fos décarcassées. Ej peu comprinte pourquo l’mote ch’est d’faire des chèques à ches tiots éfants !
Que plaigi ed busier que l'jour i s'rapprochot, d’atinde el velle ed Pâque ches écalettes d’ches infants t’chœurs, mate d’éte échouis, nous pinrints mettotte des ués dins leux kertins. Tous les cate dogts in arwétiot si n’i avot pos d'nuaches, si ches fleurs n’étotte pos ar’parties dins l’tière.
Aveuc mes soeurs in avot ed l'ouvrache,deus gardins, l'note et chti nous taïons. Rindez-vos compte, l'peu qu'ches fleurs is étotte in avinche i fallot unne coupe d'heures pou s’ar’treuver. I ni avot pos qu'des gros oeufs, i avot auchi unne masse de chukades, des tiotes glennes, des cloques in fondant, ch'est s'qu’ej préféro.
In pouvot vir des éfants dins tous chés courtis, cha houinnot dins tout ch’coron.
Et pis, pou arvénir à ches cloques, non seul'mint is avotte du courache pou faire tout ch'quémin, mais aussi d'l'idée, pace que quind i pluvot, is busiotte à mette ches ués dins tout l'mason.

Jean Marie Klavzer - 2009

Muïeles = muettes - ménère = monsieur – échoui = assourdi – kertin = panier – houinner= crier