Nuages menaçants

Ch'Robert i est dins sin lit, fin bénache, déhors i fait un fro ed'canard, vlà ti pas qu'in buque al'porte... 2 heures du matin !
I deschinds, oueve el' porte, et y tombe nez à nez avec Cafougnette, l'agosil i est tout in ferloupe qui titube et qui li bredouille à s'figure :

- pousse me, pousse me !

Ch'Robert :
- Té plein comme eine huite, Cafougnette, arpars a pied à t'mason et sur ceu i arclaque el'porte et i'armonte es couker.

S'femme à Robert à bon coeur, all'li dit : té n'va pon laicher arpartir à pied, i fait frod, i quait des bukettes ed'neiche...

ch'Robert in rache i'ardéschint, euve el'porte et gueule : té dù ?

- Pousse me, pousse me ...

Ch'Robert : Mais té du innochint ?

- Là su l'balancoire, pousse-me, pousse-me !