Deux petites expressions me venant de mon père :

- Li et sin camarad ché el pieche aprés el cantio c'est à dire c'est la première tartine aprés le crouton, donc c'est la même chose ils sont pareils.

Y a core faire catio bel moutte : c'est à dire c'est de la poudre aux yeux, le premier côté visible est joli mais il ne faut pas creusé.

Laurent Legrand


eh bin, ch'est du bon !

-un cantieau ,ch'est l'cul d'un pain! ....mais té l'copes dù qu'té veux!
y in a qui faijottent 2 cantieaux dins un pain!!!
j'n'ai connu un qui s'in allot dins ches camps avec un cantieau d'au moins 30-40cm, pour minger, i inl'vot l'mie et dins ch' tro i cassot 2-3 oeufs et i trempot la-d'dins s'croute qu'i découpot au fur et à mesure. Et bin intindu , l'tartine que té découpos après ch' cantieau, all' avot l' même taille !

- moutrer, ch'est montrer. De l' belle moute, ch'est de l' belle apparence.
on dit d'quelqu'un qui fait "catieau bell' moute" quand i fait sin rinquinquin et qui n'n'a pas les moïens in dit qu'i a un grand patalon et pis rien d'dins.

Guy Dubois