Carte postale ancienne
Tchiote à vélo

Ej l’avo caire min grand père,
Ch’ti qu’j’appelo toudis pépère.
i craigno absolumint rin,
Ni ches arnus,ni ches prussiens.

Assis eud’sous d’ech lilas blanc,
J’a ar’fais s’guerre in orient,
Joké dins l’berdoule à Verdun,
Brè chele mort ed’ses viux copains.

Aveuc li j’a dékindu dins l’fond,
Querquer des barous ed carbon
Tout trimblant d’ches cops ed tarou
Pou li et sin viux kwau Pilou.

Grace à li j’a kère chele tière,
Ches bielles fleurs dins lux partières.
J’a respecté min pain quotidien,
Eu l’drisse ed’vant ches bons à rin.

Tout drot dins ch’coron,j’a foncé
Su sin grind biclo artapé.
J’éto dins l’pieau Fausto Coppi,
Sins savoér adù qu’chétot l’Italie.

Un jour, in voïache, i est dalé,
Cheule fos là, sins m’inm’ner.
Ech quémin i s‘ro bin trop long,
Bin trop long pou un t’chiot garchon.

Arnu = orage – tarou = autre nom du grisou

JMK