rue de coron

Chele cloke n’avot pos fini ed sonner
Qu’su ch’fégar in les voÏyot batiller
Pou un mape,un chuque quéhu dins l’ruau
Ch’étot pire qu’unne volée ed piéros.

Pos pressé d’artourner à lux masons,
Is s’mettotte à juer à saute-mouton,
A canger tros quénèques pou deus bruants,
Quind chétot pos un concours ed pets puants !

L’hiver, in les trouvot in trin d’glicher
Tout l’long du quémin, lux keuches perchées,
Lux dogts ing’lés,lux nez plein d’mouquile,
Cha s’faijot choler, cha s’traitot d’agosile !

Commint pos ête farcé pou s’mette à tape,
In moutrant à z’autes, d’cop qu’in est capape.
Què qu’cosse va les faire, d’un cop avincher
Ches lus boïaux qui s’mettotte à grouler.

Bin souvint lux mères jokotte su ch’pignon
In z’yeutant arv’leuses,ech bout d’ech coron
Dù ché equ’tas été trainer tes guettes ?
Dépêches-te d’aller minger tout t’n’assiette.

L’troulle qu’is z’avotte quind i féjot noir
Chétot toudis à cosse d’lux drôles d’histoires.
Dins ches rues in n’inl’vot pos ches gamins.
Is étotte bénaches mais is ne l’savotte nin.

Keuches = chaussettes – choler = bousculer chahuter – agosil = imbécile – grouler = gronder,gargouiller – joker = chomer, au repos – arv’leuse = énervée

JMK