J'aime dans le patois la langue du pays d'abord, et puis la source, la mère de notre langue policée. C'est pour ainsi dire, un héritage abandonné, un champ qui ne se cultive plus, une vieille jachère sur laquelle un sort a été jeté. Nous qui n'avons pas de préjugés, nous remuons notre champ avec ardeur et sans relâche. Il ne se doutent pas, les autres, qu'un trésor est caché dedans.

Émile Gachet - Écho du Nord, 27 juin 1896