Mon père, quand ma mère m'achetait des nouveaux habits (elle avait tendance à me gâter), disait à chaque fois : "in a rabillé chés pauves", je le prenais pas trop bien !