Lettre ouverte de Guy Dubois, aux académiciens

Photo de Guy Dubois
Guy Dubois, lors d'une émission enregistrée pour RTL, à propos de son école de patois.

Bonjour Monsieur l’Académicien,

Mais de quelle région es-tu ?
Paris te fait perdre le bon sens ! D’où que tu viennes tu n’as pas été insensible aux accents de ton terroir. Tu oublies, toi l’homme en habit vert, que celui qui renie son langage traditionnel renie des anciens. La coupole t’est tombée sur la tête de vouloir combattre nos langues régionales ? Tu ne sais plus qu’elles ont contribué à l’enrichissement de la langue française !

Tu vieillis mal, car tu dois savoir, l’Académicien, que d’autres plus puissants et plus intelligents que toi se sont cassés les dents à vouloir anéantir notre parlache : François 1er, l’abbé Grégoire, Jules Ferry ont œuvré à la disparition de nos patois, et le nôtre est toujours présent, plus vert que toi ! Continue à vaquer à tes broutilles et ne t’occupe pas de nous.

Au revoir Monsieur le Gagadémicien
Guy de ch’ bos