Version sonore : Régis




Té tranne comme in viu tchien, t’arv’la incor’ inchiferné Baptiste !
Eune bonne bistouille et té s’ras arquinquer !


Traduction littérale :
Tu trembles comme un vieux chien, te revoilà encore enrhumé Baptiste !
Une bonne bistouille et tu seras requinqué.