Chblog, le blog chti

Le coureur de filles chtis sur la côte d'Opale

dans la catégorie Patois côte d'Opale

inrutco.png

Tenez vos glènes, j'lâche mes caux. Mesdames, tenez vos filles, je lâche mes coqs. Les coqs, c'est bien connu, ça huigne après les glènes ; ça court la gueuse.

Huigner : se plaindre, geindre, pleurer, grincer.

Chaulars à files : coureur de filles.
Espèce ed veyrou (verat)
In rud' moniaw.
I court à droulle : il court la fille facile.

En fait : Y n'a pon attindu pou faire sauter sin capiaw : pour faire sauter son chapeau (jeter sa gourme).

D'après : Jean Pierre Dickès.


Mucher

dans la catégorie Chti artésiens

s_mucher.png

Ché toudis l'quéva qui mène l'att'lée qui archeut les cops d'cachoire.

C'est toujours le cheval qui mène l'attelée qui reçoit les coups de fouet.

In pourot dire aussi, cha sert à rin d'faire l'malin, vaut miux rester muché si in veut pas archuvoir des cops d'ramon !

C'est à dire, il faut éviter de se mettre en avant si on veut pas se faire repérer.

Se mucher : se cacher.


le cul d'une glaine

dans la catégorie Chti artésiens

culglaine.png

I vaut miux in oeu dins s'main qu'deux dins l'cul d'inne glaine.

Il vaut mieux un oeuf dans sa main que deux dans le cul d'une poule.

Moralité : vaut mieux tenir qu'espérer.


Pour avoir chaud chez les chtis

dans la catégorie Chti artésiens

avoir_fro.png

Armutue-te si t'as fro, té verras qu' t'auras caud.

Remue-toi si tu as froid, tu verras que tu auras chaud.


Prudence

dans la catégorie Dictons, expressions

2017-10-11_1051.png

In vinte affamé n'a po d'orelle.

Quand on a faim on n'écoute aucun conseil de prudence.


- page 2 de 562 -