Chblog, le blog chti

Catégorie :

Patois calaisien

Fil des billets

Inch'paie

dans la catégorie Patois calaisien

Le bois de la culbute

Dans le bois de la culbute

Y' s'a inch'paie les pieds dins les branques... o devinez la suite !

Inch'paie : maladroit, malhabile.

Au sens figuré : personne empruntée, peu intelligente.

Relevé dans Si c'est patois, ch'est mi de Tit Louis alias André Balle


Expression imagée

dans la catégorie Patois calaisien

Black and white Calais
Black and White à Calais de mon ami Hervey (cliquez sur la photo pour la voir en grande taille sur mincoin.com)

Expression imagée Calaisienne Ch'est du pain bénit rindu qui signifie A présent nous somme quittes.

André Balle


Parchi

dans la catégorie Patois calaisien

Randonneurs
En balade sur la route du cap Blanc-Nez

Ben t'as pardu d'tin qu'min ti ? Quo qu'té fais parchi ?

Parchi : (adverbe de lieu) Par ici

Relevé dans Si c'est patois, ch'est mi de Tit Louis alias André Balle.


Dehoqueux d'cordes

dans la catégorie Patois calaisien

Bergues les cloches
Les cloches du carillon de Bergues

J'ai rincontraie Marie aveuc sin nouviau bonami... on dirot un déhoqueux d'cordes !

Déhoquer : décoincer, dégager, remettre en marche ce qui est resté en rac (ou en raque).

Déhoqueux d'cordes : portrait ironique et désobligeant d'un homme qui serait grand, mince et capable seulement d'exercer la profession de carillonneur à la corde. Cette expression laisse sous-entendre que sa taille pourrait lui permettre, sans escalade, de replacer une corde de sonnerie qui aurait quitté sa gorge de la poulie d'entraînement du mouvement des cloches.
Dans certaines localités du Pas-de-Calais, déhoquer se dit également déroquer.
Dans les deux cas, il faut entendre : contraire de aroquer.

Si c'est patois... ch'est mi de Tit Louis alias André Balle.


Ratatoule

dans la catégorie Patois calaisien

Ratatoule

Je n'sais pon quo qu'o z'avez mis dins vo ratatoule, mais je n'ai jamais mingeaie de l'si bonne... Ch'est du nanant !

Nanant est en patois calaisien un superlatif qui signifie extra, de première qualité.

Relevé dans Si c'est patois... ch'est mi ! du regretté Tit Louis alias André Balle


- page 2 de 7 -