Chblog, le blog chti

Catégorie :

Cul en chti

Fil des billets

Salade de cul !

dans la catégorie Cul en chti

M' fanme alle m'a fait eune salate ed cul tourné !

Traduction littérale :
Ma femme m'a fait une salade de derrière retourné !

Signifie :
Ma femme n'a pas accepté mes avances.

Femme en chti s'écrit : fanme, finme et aussi se dit "blanc bonnet" !


Cul berckois suite

dans la catégorie Cul en chti

Cul en photo

Deux culs en photo et remerciés, photo prises avec l'aimable autorisation des propriétaires, lors d'une de leur exposition sur la plage naturiste de Berck.


Dans la série "A Berck on a du Chtu" poursuite de notre "Chti'cul tour".

I n'est point pus fiab' qu'est' Tchu d'in einfant !
Il n'est pas plus fiable que le cul d'un enfant !
Un jeune enfant ne domine pas encore ses besoins. De même il y a des personnes qui ne savent pas tenir leur langue et garder un secret.

I n'feut point péter pus heut qu'on a l'TCHU.
Il ne faut pas péter plus haut qu'on a le cul.
Proverbe identique en français. Il ne faut pas tenir un rang ni faire des dépenses au-dessus de ses moyens, avoir des prétentions excessives peu en rapport avec ses facultés.

I Tchu ar' vétu.
Un cul habiller.
On nomme ainsi une personne vaniteuse, un parvenu qui fait l'important.

Paille é men TCHU, ém' tete al est malate.
Parle à mon cul, ma tête est malade.
Réflexion de dépit à qui on ne répond pas, ou à qui on ne veut pas répondre, en faisant semblant de ne pas entendre malgré plusieurs interventions; ou encore signifie simplement : " Tais-toi, tu m'emnuies".

Quand on est viux, on gratte sen TCHU.
Quand on est vieux on se gratte le cul.
Dans la vieillesse on a le temps, puisqu'on n'a plus d'obligations, ou qu'on ne peut plus travailler; on n'a donc plus qu'une chose à faire : s'occuper de soi.

D'après :
A l'écoute des berckois.
Dictons et proverbes - Sobriquets
Lucien Tétu.


Cul berckois

dans la catégorie Cul en chti

Fleur d'hibiscus en photo

Fleur d'hibiscus pour Madame Vroup.

Ac croét qu’ sen TCHU, ch’est l’entrée d’enn’ bell’ ville.
On dit cela d’une personne infatué d’elle-même.

Foère des einfants sans TCHU !
C’est être maladroit, casser ou manquer quelque chose, se tromper, et souvent par distraction, par exemple coudre une pièce avec du fil noir là où il faudrait du fil blanc.

I a v’nu au monde ét’ TCHU d’vant.
Cette position de l’enfant à sa naissance passe pour porter chance à l’intéressé.

I deurmiroét sen TCHU dins ïeu.
D’ordinaire, un contact avec de l’eau reveille bien vite, donc ici, à contrario, il s’agit d’un sommeil si profond que rien ne peut le troubler, même l’eau.

D'après :
A l'écoute des berckois
Lucien Tétu


Plus de cul

dans la catégorie Cul en chti

J' prindros m' cul à deux mains et j' mins iros tout drot d'vant mi !
Je suis désespéré.

Inn' aute :
Pale à m'cul, m' tiête alle est malade.
C'est ce qu'on dit à celui qui ne vous écoute pas.

la dernière expression :
Si té pas contint, mets tin cul au vint, t'aras d'l'air.
Va te faire voir ailleurs.


Une variante du cul

dans la catégorie Cul en chti

La braguette dans le NORD !

All' a des yux à fleur ed brayette !
Elle a des yeux à fleur de brayette.
Elle a des yeux fascinants.

Al a des yux à faire sauter les boutons d'brayettes .
Elle a des yeux à faire sauter les boutons de brayette.
Elle a des yeux à tenter le diable.

D'après proverbes et expressions du Nord Pas-de-Calais
Bernard Baralle.

Une variante :
Alle a des yux à faire péter des boutons d'braïettes.
Guy Dubois

ét à s'brayette : être porté vers les femmes
Jean Dauby (Rouchi)


- page 1 de 2