Chblog, le blog chti

Catégorie :

Aide

Fil des billets

Les origines du mot ch'timi

dans la catégorie Aide

Dans notre région, dans le Pas-de-Calais surtout, on préfère s'appeler "ch'timi" ! On a adopté sans complexe cette dénomination péjorative, née dans les tranchées en 1915 et qui voulait marquer la lourdeur de nos patois :

T'é là ? Cha n'est point vrai qu' ch'est ti ?
- Si fait, ch'est mi, qu'i répond l' brave...
Et ti, ch'est ti qu' t'es là aussi ?


Mais ces parlers régionaux, si dégradés qu'ils soient, on leur noblesse. Ce sont des "Chefs-d'oeuvre en péril" à qui il faudrait rendre leur ancienne richesse.

Augustin Viseux - Mineur de fond

Dialogue : Jules Mousseron - Cafougnette au restaurant


Un trésor de chti

dans la catégorie Aide

J'aime dans le patois la langue du pays d'abord, et puis la source, la mère de notre langue policée. C'est pour ainsi dire, un héritage abandonné, un champ qui ne se cultive plus, une vieille jachère sur laquelle un sort a été jeté. Nous qui n'avons pas de préjugés, nous remuons notre champ avec ardeur et sans relâche. Il ne se doutent pas, les autres, qu'un trésor est caché dedans.

Émile Gachet - Écho du Nord, 27 juin 1896


Les commentaires

dans la catégorie Aide

Les commentaires du blog chti, sont possibles pour commenter les billets, apporter un plus, une vision locale du mot (orthographe souvent différente) ou de l'expression, une interprétation autre, un retour d'expérience... cela sera donc un éclairage, un témoignage pour les visiteurs d'aujourd'hui ou demain, nos descendants...

Tout message, contrevenant à ces précisions, sera supprimé.

Fin merci à Tizautes

Régis


Mots interdits

dans la catégorie Aide

Si vous utilisez un mot interdit, votre commentaire file à la poubelle, direct.

Sont interdits :
- Beaucoup de mots anglais (90% des messages indésirables, comme dans votre messagerie personnelle); sur un blog chti, les mots anglais ne sont donc pas les bienvenus, les anglais oui !
- Tous les mots se rapportant de prés ou loin aux « casinos ». - Les grossièretés.

Si le mot interdit est inclus dans un mot du genre « SALOpette »… poubelle

Désolé pour les inconvénients que vous pouvez rencontrer lors de la rédaction d’un commentaire; ce qui doit soit peut-être vous exaspèrer, ou vous décourager, mais c’est une contrainte rendue nécessaire pour que le blog chti reste la vitrine du langage de nos anciens et de nos contemporains et non pas une liste de liens vers les casinos ou un recueil de médiocrité.


Les académiciens et le chti

dans la catégorie Aide

Lettre ouverte de Guy Dubois, aux académiciens

Photo de Guy Dubois
Guy Dubois, lors d'une émission enregistrée pour RTL, à propos de son école de patois.

Bonjour Monsieur l’Académicien,

Mais de quelle région es-tu ?
Paris te fait perdre le bon sens ! D’où que tu viennes tu n’as pas été insensible aux accents de ton terroir. Tu oublies, toi l’homme en habit vert, que celui qui renie son langage traditionnel renie des anciens. La coupole t’est tombée sur la tête de vouloir combattre nos langues régionales ? Tu ne sais plus qu’elles ont contribué à l’enrichissement de la langue française !

Tu vieillis mal, car tu dois savoir, l’Académicien, que d’autres plus puissants et plus intelligents que toi se sont cassés les dents à vouloir anéantir notre parlache : François 1er, l’abbé Grégoire, Jules Ferry ont œuvré à la disparition de nos patois, et le nôtre est toujours présent, plus vert que toi ! Continue à vaquer à tes broutilles et ne t’occupe pas de nous.

Au revoir Monsieur le Gagadémicien
Guy de ch’ bos


- page 2 de 3 -