Chblog, le blog chti

Archives :

mars 2012

In va s'in sortir !

dans la catégorie Dictons, expressions

in va s'in sortir In treuve toudis de l'iau pour trimper sin pain trop dur.

Quo t'in pinse maloute ?


Tout est bon dans le cochon

dans la catégorie Chti artésiens

Pourchiau

Rien n'est bradé de ch'l'ancien comorate,

Tout le monde i comminche à faire du saucisson ;

ch'est inne tripée, in minge, in bot comme quate,

l'brave polonais a fort querre sin cochon.

Abel Pendel de Bruay en Artois, auteur, entre autres, d'un recueil de poèmes intitulé "Bluettes au pays noir", en 1929.

Relevé dans 2000 mots du patois de chez nous de Guy Dubois.


El solel

dans la catégorie Dictons, expressions

Ch'solel Le dicton :

I fait toudis plus biau dù qu'in n'est pas.

Il signifie :

On pense que c'est toujours mieux chez les autres.


Dicton chti fatal

dans la catégorie Dictons, expressions

tin cul i t'suit toudis

Tourne-te comme té veux, tin cul i t'suit toudis.

Tourne-toi comme tu veux, ton derrière te suit toujours.

Ce dicton ch'ti nous signifie qu'on n'échappe pas à son destin.


In va l'mette à luche

dans la catégorie Dictons, expressions

Quien Quand in veut noyer sin quien, in dit qu'il a la rache.

Se dit quand on veut se débarasser ou déprécier quelque chose dont on n'a plus besoin.

Relevé par Bernard Baralle


Une panchie sur la côte

dans la catégorie Patois côte d'Opale

Panchie : ventre, contenu du ventre, ventrée et par et par extension une variété de diarrhée qui frappe les lapins qui mangent l'herbe mouillée.

J'vais min fout' eune panchie : je vais m'en mettre plein le ventre.
I s'mette eune panchie : se dit de celui qui mange à s'en rendre malade.
Arrien d'panchie : une pleine ventrée à s'en faire péter la sous-ventrière.

Relevé dans "Le patois de la côte" de Jean-Perre Dickès.


LE CORBEAU ET LE RENARD VERSION CHTI

dans la catégorie Blagues chti

Inne cornalle

Il faut être ch'ti pour comprinte !
Un jour, din ch’nord, un corbac y’avo chourré un fromache à ch’marché d’Haubourdin !
I s’pose dins un arbe, et pi i s’di « j’va fair bonne chair ! »
C’qui savo nin, ché qu’i n’avo un qui l’raviso d’puis in momin !!
Ch’étai ch’camarate goupil ! Hé ! Tizote là haut, envoi me un bou ed’claquo, j’ai la dalle mi !
L’aute emplumé i répond nin , normal, y’a s’gueule pleine ed’coulan !!!
Ch’renard, ché pas une truffe ! I n’a grinmin dins ch’tiéte !
j’va l’niqué c’piaf

Hé ti là !! Chui sur qu’té pa d’min coin ti ! Té un’ espésse éd’parigo ! Cante me le p’tit quinquin pour vire !

L’aute, vexé jusqu’au trou d’balle, i veu canté, i ouve sin bec, et i laisse querre sin calandos !
Ch’rouquin, i s’jette ed’su et avant de s’barrer , i li dit: « t’es né trop prés de l’Belgique, y’a des restes !

Moralité : farme ed’gamelle et minche tin maroilles

D'autres versions : Ch'corbiau et chl'Arenard

Ch’l’arnard, et cheulle cornalle

Le version sonore par Biloute : le corbeau et le renard dit par Biloute


Le ventre plein

dans la catégorie Dictons, expressions

Un bel homme

Le dicton : Quand l 'panche est pleine, in n' va pas vire chu qui y a d' dins. Gabriel Hequart

Traduction : Quand le ventre est plein on ne va pas voir ce qu'il y a dedans.

Ce que ce diction exprime : qu'importe le flacon pourvu qu'on est l'ivresse.


Le ch'ti est à la mode

dans la catégorie Commint qu'in dit ?

A l'vraie mod' ed' Berck
"A l'vraie mod' ed' Berck", une enseigne peinte par Francis Tattegrain

A m' mode : à mon avis

A mode qu' t'as déjà trop bu ?

Faire à s' mote : faire à sa guise

S' mère all' l' laisser trop faire à s' mode.

Bin à m' mode ! bien sûr !

D'après Le livre du rouchi de Jean Dauby


Un fainéant

dans la catégorie Dictons, expressions

Fainéant

Es' langue al s'ra usaï ecqu'ses bras i s'ront cor nouviau.

Sa langue sera usée que ses bras seront encore neufs

Ce qui signifie que c'est un beau parleur mais un fainéant.

Relevé par Guy Touache


A la vake

dans la catégorie Dictons, expressions

Vaque

inne vaque, al montra jamais d'sus ch' bodet.

Une vache, ne montera jamais sur un baudet.

Se dit dit d'une situation invraisemblable, impossible à régler.


La bave du crapaud chez les picards

dans la catégorie Dicton Picard

Plage et cerfs-volants

I n'y a qu' chés gins brouzés pou vos brouzer.

Il n'y a que les gens sales qui puissent vous salir.

Utilisé par quelqu'un qui a été insulté, diffamé par quelqu'un qu'il méprise. Il en existe de nombreuses variantes. Selon les pays picards, brouzé est remplacé par "sale".

Relevé dans Expressions et dictons de Picardie de Jean-Marie Braillon.


Ch'ti père et fils

dans la catégorie Patois de Cambrai

Cerf-volant

L'expression : ch'est tout sen père raqué à ch'mur.

Traduction : c'est tout son père craché au mur.

Cette expression signifie : il lui ressemble comme deux gouttes d'eau.


La bave du crapaud chez les ch'tis

dans la catégorie Dictons, expressions

10_03_2012.jpg

Le diction en ch'ti : ch'ma qu'in intind de zautes, in l'intind d'li !
Le mal que l'on entend des autres, on l'entend de soi !
Ce dicton signifie : celui qui médit sur les autres, médit ou médira de vous.


La journée de la femme chés les ch'tis

dans la catégorie Poèmes chti

Les yux de l'amour

Les yux d'ches femmes

Dins les yux d' chaque femme
y a de la joie et des drames
du plaisi et de l' souffrance
et parfos un reste d'infance
mais dans les yux d'ches femmes
i devrot jamais y avoir d'larmes
ch'est fragile comme eune fleur
et pourtant si solite au labeur
dins les yux d'chaque femme
mi j'arvos ceux de m'mère
aussi pour mi ch'est un drame
que d'vire eune femme braire
dins les yux d'chaque femme
y a tant d'amour et d'caleur
y a aussi comme eune flamme
qui fait du bin à min coeur

Bierlair René dit Cartouche


Vent d'amont à Berck dans les dictons

dans la catégorie Patois berckois

La plage dobin
La plage Dobin (berck) après la tempête.

Vent d'amont : vent de nord.

Veint d'amont, du pain à la maison. Par vent de nord la pêche n'est pas très forte, mais elle est suffisante pour assurer la nourriture de la famille.

Veint d'nord ravalè, ch'est du tchien einragè.
"Ravalè" veut dire que le vent à tourné au sud. Ce changement rapide est synonyme de tempête brusque et violente.

Veint d'amont qui mouille n'veut point in pet d' guernoulle.
Ce vent apporte une pluie froide et fine qui n'est pas favorable ni à la pêche ni au jardinage.

Et le vent de sud dans l'histoire ?

Veint d'su, pleuve au tchu.
Avec un vent de sud, la pluie ne tarde jamais à venir ! merci les bretons ;-)

D'après A l'écoute des berckois de Lucien Tétu.


Le galibot

dans la catégorie Poèmes chti

Le galibot
Galibot meneux d'quevaux, en photo, relevé dans Les chevaux de mine retrouvés de Sylvain Post

Le galibot, mot ch'ti qui désigne un enfant ouvrier mineur, conté par Isaïe Lampin, poète patoisant de Souchez, ancien mineur.

La version conté par Isaïe Lampin : Le galibot, Asaie Lampin

Le Texte : El (Le) galibot

I l'est pas core chinq heures, déhors i fait core nuit
Eune à eune toutes ché lampes y s'alleument autour de ch' puits
L'heure qu'alle a tant ardoutée, alle le vot arriver
Es n'infant i dort cor, alle s'in va l' réveiller.

Avant d'ouvrir l' porte alle intind eune tiote voix
Ech gamin i a compris es maman alle est là
L'matinée là, surmint i s'in rappelera tout l' temps
I est haut comme tros peimmes, i n'a pas cor quinze ans.

Sin p'tit nez s'est pinché, ses yux i sont rougis
Nan ch' tiot i-a pas brait, mais il a mal dormi
I l'a vu tout passer, tout a tourné din s' tête
Cha a tourné sur'mint pu vite que les molettes.

Es maman alle est là tout alintour ed li
Pour l' première fos de s'vie, i va quitter sin nid
I sait à peine voler, il li faudrot quéqu'in Sin papa n'est plus là pour li l' printe par la main.

Alle l'imbrasse core eune fos, alle le serre sus sin coeur
Min tiot i faut partir, té vos i va ête l' heure
Ché mineurs i s'in vont, i vont t'accompagner
Avec eusses n'ai pas peur, i n'y ont tertous passé.

Mais ch' quémin qui dot faire i li parait si long
I l'a tant ravaudé pour li juer au ballon
Qui qu'minche à découvrir des coins qui n'a pas vus
Ech chevalet là-bas, il est au fond de l' rue.

Es ' tiote barrettes sus' tête, es musette à sin dos
Avant d'rinter din l' cache, i soupire un grand cop
Ses pétites mains sont moites, sin pétit coeur i bat
Dins in pétit momint i sera tout in bas.

Alors comme un éclair toute s' jeunesse alle arpasse
I s'arvot sus ché bancs quand il étot in classe
I r'pinse à sin papa, sin pépé, sin papi
Pour faire ech dur labeur, i n'y ont laiché leu vie.

Avec deux gros yux ronds comme un p'tit cat poursui
I tersaute à chaque cop qu' cha buque autour d' li
I baisse bin s' pétite tête, i va butter ses pieds
I li faudra longtemps pour apprinte ch' métier.

Et cha va ête comme cha pindant l' pu dure journée
Quand briquet i viendra, cha n' voudra pas passer
Sin bout' lot, ses tartines i resteront din s' musette.
Pour sin tiot frère in haut, cha s'ra ch' pain d'alouette.

A mitan arlavé aved deux grosse leunettes
I traverse ch' coron comme eune poute d'escampette
jamais autant dé s' vie, i'a aimé es maman
Alle est là qu'alle attind, d' pus ch' matin in tremblant.

I queur eune dernière fos, il li saute à sin cou
Alors deux grosses é larmes queurtent sus leurs joues
Et pi tout in frémichant, s' blotichant sus sin coeur
I li dit calmemint, maman, j'ai pas eu peur.

Isaïe LAMPIN ( 1927 - 2007 )


Dicton chti rigolo

dans la catégorie Dictons, expressions

Carte postale de Bourlon

Le dicton rigolo : T'arviens d'Bourlon, éte quémisse al dépasse ten cautron.

Traduction : tu reviens de Bourlon, ta chemise dépasse de ton jupon.

Ce dicton fait allusion aux femmes qui allaient à Bourlon frotter leurs parties naturelles sur le menhir, afin de devenir fécondes. On dit encore aujourd'hui, d'une belle fille qui laisse dépasser sa combinaison de sa jupe, qu'elle cherche une belle-mère, autrement dit, qu'elle veut se marier.

Bourlon : Région : Nord – Pas de Calais ; département : Pas de Calais ; arrondissement de : Arras ; canton de : Marquion