Chblog, le blog chti

Archives :

mai 2009

Recette de pieds de veau chti

dans la catégorie Recette chti

José Ambre



Les pieds d' viau àl' mod' de m' mémère.

In dira qu'in est six, et t'accates six pieds d' viau.

Pou' qu'mincher, dins eun' marmite, te détoulles 6+0 gr ed' fareine aveuc tros lit's d'iau. Te balles ed'dins 1/4 ed' lit ed' bière blond', et là, accoute me bin n' baill' point à cornal's.

Dins t' marmite, te rajoutes 60 gr d'ogons, tout cha copés in rondelles, eun' branqu' ed'thym, eun' feull' ed' laurier, et eun' pugnie d' gros sé.

Te mets dins tin jus les six pieds d' vieau qu' t'as bin écrapés, et te laiches cuire duch'mint pindant 4 heur's.

Là, t'as tout tin temps pou' préparer t' sauce.

Te fais un roux aveuc 30 gr ed' burre et 40 gr ed' fareine. Te mouill's aveuc 1/2 lit' d'iau, te mets là d' dins 100 gr ed' tous tiots ogons , te sales et te poif's.

Te laiches cuire, et au bout d' 1/4 d'heur' te rajoutes un jus d' citron, un verre ed' bière, et te loyes cha aveuc un gaune d'ué d' glenne.

Te peux fair' à côté eun' pallée d' riz ou quèqu' poen'é'terr's à l'iau.

Des pieds d' viau ch'est bon, mais quand qu' te les présintes aveuc pad'zeur eun' sauce pouillette ainsi, sers te ch' preumier, sinon, t'aras pus qu'à ronguer ch' plat !

L' minger à l' bière - 40 recettes à la bière racontées en patois par José AMBRE


OIGNIES HALTE AU MASSACRE

dans la catégorie Chti artésiens

OIGNIES HALTE AU MASSACRE

Pitié pour la Fosse 9 !

Ce site classé Monument Historique, entretenu par une association d’anciens mineurs qui ont restauré entièrement le matériel depuis 17 ans, est sans cesse vandalisé.

Plus de 1000 kg de cuivre viennent d’être volés sur les moteurs les rendant inutilisables !
Il faut que ce site soit définivement placé sous une surveillance efficace !

Une MANIFESTATION est prévue
le SAMEDI 6 JUIN à 10 heures, de la Fosse 9
à la Mairie de OIGNIES.


VENEZ NOUS REJOINDRE pour montrer notre attachement à la mine.

Tract pour la fosse 9

Mémoire du Fond
10 square du Grand Condé
BP 136
62803 LIEVIN Cedex
Tél. 03 21 45 61 36
et
Association le 8 d'Evin
5 rue Danton
62141 EVIN MALMAISON


Què keuenne

dans la catégorie Divers

Estivante sur la plage du Touquet
A l'abri du soleil sous un parasol sur la plage du Touquet

Què keuenne, on sue à rien fout.

Keuenne : grosse chaleur

Parler Picard au bon vieux temps - Jules Joly


Pos pou tin grognon

dans la catégorie Patois de Cambrai

Image loup et agneau

Ch'est du mouton, ch'n'est pos pou tin grognon.

C'est du mouton, ce n'est pas pour ton grognon.

C'est quelque chose que l'on aime trop pour en donner.

Grognon : figure.

Gery Herbert


éch bâtard

dans la catégorie Patois berckois

bateau ancien Berck
Reproduction d'un ancien bateau de Berck

Foc : voile triangulaire à l'avant du bateau.

A Berck, il y avait 3 tailles de foc :

- éch tcho foc de 2,5 m2
- éch bâtard de 8 m2
- éch grand foc, 12,5 m2

Expression de la marine berckoise :

"hisse éch'grand foc !"

Lucien Tétu


Ch'n'est pas sin goût.

dans la catégorie Chti artésiens



Alle aurot cor es'tiête in or et ses gambons in argint, qu' j'n'in voudros pon pour rien.

Maurice Lateur.

Relevé dans "2000 mots du patois de chez nous" de Guy Dubois


Ape à zièpe

dans la catégorie Chti artésiens


Roulotte vente de nougat à la ducasse de Béthune "Nougat-Henri"

A l'ducasse, dins l'temps, chés jonnes avottent querre grimper à ch'l'ape à zièpe.

zièpe : savon mou.

Guy Dubois - 2000 mots du patois de chez nous.


Calembour Cambrésien

dans la catégorie Chti artésiens

Trocadero et pont d'Iéna

Photo ancienne du Trocadéro et du Pont d'Iéna (VIIème arrondissement)

Kimberlot i va à Paris, in li moute chés biaus monumints, arrivaint àch "trocadéro", i demein.ne quo ch'est que ch'est ?, el trocadéro qu'in li répond ! feut-i qu'i suchettent bêtes chés parisiens pou faire ein.ne si belle mason.ne pou les tros cats d'ech ro.

Un cambrésien va à Paris, on lui montre les beaux monuments, arrivant au "trocadéro" il demande ce que c'est, le trocadéro lui répond-t-on, faut-il que les parisiens soient bêtes pour bâtir une aussi belle maison pour les trois chats du roi.

Géry Herbert


Expression ed'min coin

dans la catégorie Chti artésiens

Phare de Berck
Le phare de Berck

Allum-m'el lumière, in n'vo pas chou qu'in dit.

Alume la lumière on ne voit pas ce qu'on dit ; il fait sombre allume la lumière.


Minger

dans la catégorie Dictons, expressions


Photo ancienne du Café-restaurant de "L'Epi de blé", Grand'Place, Bailleul - Nord

Minger d'al vaque inragée
Avoir misère.

Minger eine banane par les deux bouts.
Brûler d'impatience

Si to faim, minge et'man.
Dit pour faire patienter un enfant.


Soumacquer

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Hensons en balade
Hensons en balade - Côte Picarde

On n' braira point à soumacquer l' jour qu'al ara débagué.
Julien Quertinier - Valenciennes.

Soumaquer : sangloter
Débaguer : déménager

On ne pleurera point le jour ou elle mourra.

D'après : "le livre du rouchi" de Jean Dauby


Raisonnape ou pauv'

dans la catégorie Dictons, expressions

Ch'ti qui n'd'a jinmais assez, l'est pauv'.

Celui qui n'en a jamais assez, il est pauvre.

Il faut être raisonnable dans ses désirs.

Relevé par Bernard Baralle.


La grenoulle et le boeuf

dans la catégorie Poèmes chti

Grenouille et boeuf

El guernoulle qu'al volot éte aussi grosse qu'ein boeu


I n'avot eine fos eine guernoulle
qu'a se proumenot dins ein chwez, au mitan del berdoulle.
Arrivant d'chés patures, arrète i là ein boeu,
bézé gras, qui venot boire à chés flaques ein tiot peu.
No rame, qu'al n'étot pos pus grosse qu'ein pied d'éclette
s'met dins l'idée, èque comme ein boeu, al porrot ête.
Alorse vlà qu'al comminche é se gofler tint qu'al peut
Qu'esse boudaine al dévient comme eine vessie d'pourcheu.
A ses copon.nes al dit : " Rvéttiez padvint paddère,
j'vas-t-i bétot rsin.ner à ch'grint brouteu d'gakière ?
Va oui ! - Achteur j'y sus ? - Cha non ! - Ch'cop-chi j'el sins !
Vous n'êtes pos cor si ron.ne qu'eine chitroulle ed gardin !
No guernoulle al a si bin goflé s'carcasse
Qu'al s'a épautrée comme ein pétard al ducasse.
Invieux comme el gauernoulle, el mon.ne il est plo d'gins
qui s'erruinetent pou faire accroire qu'is ont d'l'argint.
Ch'ti qui a ein.ne tiote mason i vorot eine batisse ;
et même si i est varlet, sin rèfe ch'est d'ête minisse.
Morse, sins se laicher ébluir,
vlà mes gins chou qu'i vous feut r'tenir :
In n'drot jin.mais faire d'écapette
pus heut qu'al est plachée s'tropette.

Relevé dans "Proverbes contes et poèmes en patois du Cambrésis" de Gery Herbert.

Lire la suite...


La Route du Carbon !

dans la catégorie Spectacles patoisants

Stèle découverte de la houille
La photo représente l'endroit où fut découvert le charbon à Oignies dans le parc de Madame De Clerck.
Stèle commémorant la découverte de la houille dans le Pas-de-Calais ; emplacement du premier sondage effectué en 1846.


La Route du Charbon passe près de chez vous, le 28 juin 2009 ; venez mettre vos pas dans les pas des mineurs ! Une fois de plus, l'Association "Mémoire du Fond" arpentait ce samedi "la route du charbon". Une initiative mise au point depuis quelques années qui permet à des visiteurs de découvrir, au cours d'une journée en car, le Bassin Minier du Pas de Calais et son histoire. Les touristes d'un jour montent à bord de la machine à remonter le temps et s'arrêtent sur différents sites propices à évoquer une page de l'épopée minière que notre région a connue durant 150 ans. L'association "Mémoire du Fond" remplit là une des missions qu'elle s'est assignées : sauvegarder la mémoire de la mine et la transmettre. Des jeunes, il y en avait dans l'autobus qui les a pilotés de 1841, date de la découverte du charbon dans notre département à Oignies, dans le parc d'une dame aisée qui désirait créer quelques fontaines dans sa propriété, à 1990, date de la dernière berline remontée dans le Bassin Minier....à Oignies à la fosse 9.

Lire la suite...


Ches cate chints cops ed min tiot fiu

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

Vierge et l'enfant

Tiot Tom s’in va al piquette du jour explorer el gardin. I a quer touker, sintir, patriker, assaïer tout ch’qu’i treufe su sin kémin : tutute, tiotes boules rouches qu’i a su ches aïures, l’iau ed ches glinnes quind ch’est pos leu maïs !

L’herpe ale est frèque ed rosée, bin, ch’est seul’mint là qu’i posse sin tchu ed’dins pou s’méte à piés d’écaus ; i a pos d’avinche à rin, ales sont perchées !

Pis i continue sin kémin à travers tout dins ch’gardin. Comme el solel i luit, et qu’i fait douche, ech jonne d’aloute i jéchte in vo sin mantiau et s’kémise.

V’là ti pos qu’i décite ed raviser si ches salates ales poussent ! Hier pépère i li a dit ed pos épautrer ches laitues, alors i passe à coté, brisiant deus piés ed tomates, pis croïyant cruauder i saque su eune line ed porions.

Contint ed li, i déchoque eune bielle et fleur pou s’man, pis i va jech’ter un oeul dind ch’pouillé plein ed berdoule…ches glinnes ales codachent ed troule et débuquent pa d’sus ch’grillache. Min tiot Tom tout à s’n’affaire à printe un ué dins chaque main, vot pos ch’co et ches ojons li querre ed’sus. Du cop i s’m’est à cueurir in uinniant comme un diape !

Quind i vot s’man, es bronne pleine ed nasses ale i fait eune bielle risette, pou li tinte chele fleur bin serrée dins ses mains, aveuc ches deus ués qui guilent.

Touker = toucher – Assaïer = goûter - Piés d'caus = pieds nus - Epautrer = écraser - Ch'pouillé = Poulaillé – Codache = caquette- Débuke = surgi

Klavzer Jean Marie


Cafougnette se vante au bistrot.

dans la catégorie Chti artésiens

Jules Mousseron
Le poète mineur Jules Mousseron en tenue de mineur.


"Mi, quand j'dispute avec em'femme, i f'rot gris qu'all' seuche mécante. J'li définds d'crier pus fort qu'mi ! Et d'abord, ch'est toudis mi qui a l'dernier mot !"

"Ch'est quoi l'dernier mot ?" demande un consommateur

"Aïe !"


Bonus :

Quand l'glaine cante pus haut que ch'coq faut li rabatte sin caquet.

Guy Dubois - Des cafougnettes


Mal partie t'pris l'bonjour.

dans la catégorie Dictons, expressions

Femme avec rouleau patisserie
Sauve qui peut !

Pus i verra avant, pis qu' cha s'ra.

Les choses iront de mal en pis.


L'expression agimoler s'plan

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

orchestre en 1900

Dans le Valenciennois, l'expression agimoler s'plan ou s'jeu signifie s'arranger, se débrouiller, faire en sorte de : J'ai agimolé m'jeu pou mi avoir eune plache, Je me suis débrouillé pour avoir une place.

Relevé dans : Parle-moi "chti" ! par Alain Dawson


I n'est pos sache.

dans la catégorie Patois de Cambrai

enfant en tenue de marin
Enfant en tenue de marin dans les années 1920

I n'est pos sache : il n'est pas sage en français, mais le patoisant dira aussi :

Ch'est un diape - i est indine - i est soulvé - ch'est ein houlan - ch'est un argousil - i est solent - i est inragé - ch'est ein vif-argint - ch'est eine branque - ch'est ein brisaque - eine archelle, ein ours, ein dératé - i est ecaquié - ch'est pos eine mitan - i est éparaudé - ch'est ein déloyé, eine fichelle, eine méchante herpe ect... ect... ect.

Gery Herbert


Quand i r'viendra cor el'temps des grogelles.

dans la catégorie Chti artésiens

photo

Quand i r'viendra cor el'temps des grogelles,
grand-père et grand-mère irons s'promener,
et pis coucher sur l'herbe.
I vont s'raconter leu z'anciennes prouesses,
avec un soupir i r'gretteront ch'temps-là,
i vont s'imbrasser comme dins leu jeunesse,
i f'ront les yux blancs, mais i n'f'ront pus qu'cha.
Frémicourt.

Relevé dans : "2000 MOTS du patois de chez-nous" de Guy Dubois.


Picard ou chti amis à la vie à la mort.

dans la catégorie Dicton Picard

Jules Vernes en photo
Jules Vernes à Amiens aux environs de 1902


Quand qu'o vo à l'match'rie, 'feut aler à l'brérie !

Quand on va où l'on mange (au banquet), il faut aller (aussi) où l'on pleure (à l'enterrement) !

Amassoère - dictionnaire Picard-Français / Français-Picard de Marie-Madeleine Duquef

Ce dicton signifie : on doit être ami pour les bons moments partagés mais aussi pour les mauvais.


Ecole du dos berckoise

dans la catégorie Patois berckois

Matelotes

Porter sur sen dous : porter sur son dos.
éd dous d'enne caïlle : le dossier d'une chaise.
Aouère bon dous : être accusé à tord ou à raison d'actions dues à sa réputation.
Yète dous à dous : mettre à égalité de torts.

J'ainme autant à dous qu'à bartelles.
L'expression équivaut à "ça m'est égal". Comparaison sans doute empruntée à l'attitude des matelotes qui portaient leur manne de poisson sur le dos au moyen d'une corde passée devant la poitrine, ou bien la corde passée sur le cou avec les brins, suspendant la manne devant elles.

Lucien Tétu


soufflot dins un violon

dans la catégorie Dictons, expressions

Violon

Ch'est comme si on soufflot dins un violon pou li donner du son.

Signifie : C'est une démarche inutile.

Relevé dans "le livre du Rouchi" de Jean Dauby


Dicton

dans la catégorie Dictons, expressions

Ein gros oson i n'invole jin.mais lon.

Un gros jars ne s'envole jamais loin.

Un jeune homme riche n'a pas besoin d'aller loin pour trouver une épouse.

Relevé par Gery Herbert


Mauvais payeur

dans la catégorie Chti artésiens

Ancien bateau berckois

Ep première foés is pètent é bien,
Ed deuxième foés is n' pètent pus,
Et troésième foès is tchittent.

On dit cela d'un mauvais payeur, et plus particulièrement d'un locataire. Calembour sur la similitude de son et la différence de sens entre les verbes payer et péter - quitter et chier qui ont des formes de conjugaison semblable.

Lucien Tétu (patois berckois).


Quainne

dans la catégorie Chti artésiens

Une chaine

Ed'pis qu'i est marié, ch'est comme si i avot inne quainne à sin cau.


Phrase relevée dans 2000 mots du patois de chez nous - Guy Dubois


Retour en fanfare

dans la catégorie Divers

Arrosoir en forme de pénis
Carabinier et fier de l'être !

Retour en fanfare ; retour triomphant... j'ai pinsé à vouzautes !

Bonjour mes gins, su arvenu, mais du ché qu’ j’éto ?

Avec chell’photo ch’est facile d’arconnaite ch’coin !

Réponse : effectivement : le pays des castagnettes et des branlettes espagnoles, la ville Peniscola, tout un programme.

Le château de Peniscola vu la nuit
La nuit, jeux de lumière sur le château de Peniscola.