Chblog, le blog chti

Archives :

avril 2009

cha n'srot-ti

dans la catégorie Patois de Cambrai



Ed l'avanche ch'est toudis bon, cha n'srot-ti que pou s' seuver.

De l'avance c'est toujours bon, ne serait-ce que pour se sauver.


Merci à Kimberlotte pour m'avoir procuré : "Proverbes conte et poèmes en patois du Cambrésis" de Gery Herbert.




J' m'in va à Gardincourt ; à s'arvir le 4 mai.


La pensée d'l'artraité

dans la catégorie Blagues chti

M'famme em' dit :
- Quo té pinse faire aujourd'hui ?

J'y répond :
- Rin

Em' dit :
- Ouais mais ch'est déjà s'que té faijot hier !

J'y dit :
- Ouais, mais j'avos pas fini !

Merci à Jean-Paul


Chanson infirmier chti

dans la catégorie Chansons chti

Chanson en patois de Lille
Carnaval de 1879
Chantée par la Société des Amis Réunis à l'Estaminet du Réveil-Matin, rue Notre Dame sur l'air de la Crinoline.

carte humoristique infirmier

L'infirmier

Garchon, te vas quitter Lille,
Pour aller ête infirmier ;
Là si te peu' ête habile,
On dit qu' ch'est un bon métier ;
Mais aussi i faut qu' te saches
Qu' t'aras dins cheull' profession
Gramint pus d' lun's que d' visaches
Quit' donn'ront d' l'occupation.

Lire la suite...


Même les chtis ont des défauts !

dans la catégorie Dictons, expressions

Champ de blé
Un champ de blé dans la campagne des 7 vallées.

Encore un dicton en patois Valenciennois (Rouchi) :

I n'y a pas d' grain qu'i n'euche es' palle.

Gabriel Hecquart

Palle : paille

Signifie :
Tout homme ses défauts.

Relevé dans : "le livre du Rouchi" de Jean Dauby.


T'iras à kimbrai.

dans la catégorie Patois de Cambrai

carte ancienne de cambrai

Brais ! brais ! t'iras à kimbrai, ris ! ris ! t'iras à Paris.

Pleure ! pleure ! tu iras à Cambrai, ris ! ris ! tu iras à Paris.

Moquerie employée envers les enfants qui pleurnichent.

Expression relevée par Gery Herbert.


l'cul de s' belle-mère

dans la catégorie Patois boulonnais

vieille femme
Vieille femme de pêcheur, tricotant ; cliché : Émile Frechon (1848-1921)

L'expression du jour :

I prindroit 'l cul de 's belle-mère pour eune tasse à café.

Traduction :
Il prendrait le cul de sa belle-mère pour une tasse à café.

Cette expression signifie : il confond tout.

Le patois de la côte d'Opale ; Jean-Pierre Dickès.


Chti conservateur

dans la catégorie Dictons, expressions

Plage à marée descendante

Tout c'qui est bon à printe est bon à warder.
Warder : garder (Lille)

Chou qui berloke n'ké point toudis. (Cambrai)

Tout ce qui balance ne tombe pas toujours.

Ol hout en is gè tummerhout. (Flandre).
Tout bois n'est pas charpente, tout ce qui brille n'est pas or ; méfiance paysanne.

Dictons recueillis par Jean Dauby.


L' peindule

dans la catégorie Poèmes chti

Vieille pendule

A ! comm' té m' senn's eincor fenn' belle,
Viell' peindule d' mes grands-pareints !
Combien tin tic-tac em' rappelle
Ed biaux souv'nirs et d' douch's momeinnts !

T' veyant, j'vos m mémèr', cheull' bonn' viellé
Qui savot m' grouler si duch'meint
Quand j' fasos d' travers ; et pour elle
J t'eimpéchos d' marcher bin souveint !

"quoess' qué t' fais, qu'all' m' disot, solent !"
D'êt' tranquille, j' fasos sennant,
Pour mi n' point l' fair' mette ein colère.

Mais j m' souviens qu'ein t'arrêtant
Ej peinsos dans m' jugeott' d'einfant,
L' varder pus longtemps, m' bonn' mémère.

Revue septentrionale, 1910

Edouart Turbié (1875-1944)

Le livre du Rouchi - Jean Dauby


La vache et le veau

dans la catégorie Patois berckois

Carte postale ancienne
Une vache laitière sur la plage en 1900

On n' peut point aouére év vaque év vieu !

Traduction :
On ne peut pas avoir la vache et le veau !

Signification de cette expression berckoise :
On ne peut pas avoir tout à la fois. Si on veut élever un veau, il faut lui laisser le lait de sa mère, le lait ne pourra pas être vendu. A l'inverses si on vend le lait, il n'est pas possible d'élever le veau.

Lucien Tétu - A l'écoute des berckois


Labeu

dans la catégorie Chti artésiens

Un épi
Pieux alignés en épi, pour lutter contre l'érosion du massif dunaire

Ch'est in por labeu, i n'feut point li foère du mau.

Labeu homme misérable mais sympathique et sans défense un peu simple d'esprit ; au féminin : labeute.
Le mot "por" pauvre, ajoute encore à l'idée de pitié, de commisération.

Lucien Tétu - Glossaire du parler de Berck


Deux vielles filles blondes achatent eun' auto.

dans la catégorie Chti artésiens

humour ancien

Deux vielles filles blondes cachent après eun’ auto d’occasion. Finalemint, all’ treuvent leu bonheur à mon d’un garagisse. All’ l’ acatent et vont s’assir ed’dins. Au bout d’vingt minutes, ch’ vindeux i vot ches deux femmes qu’all’ sont cor assises dins ch’ l’ auto .
I vient les vir .

« Mesdemoiselles, vour argrettez-ti vot’ achat ? »

« Non, non ! »

« Alors, pourquoi qu’o n’ partez point ? »

« Bin, ch’est qu’in a intindu dire qu’ quand in acate eun’ auto d’occasion , in s’fait toudis baiser. Alors, in attind ! »

Merci à Jean-Paul pour m'avoir envoyé cette blague en français.
Merci à Guy Dubois pour avoir traduit cette blague en chti, pour le plus grand plaisir des visiteurs de ch'blog chti (www.chblog.com).


Le viagra chez les chtis

dans la catégorie Blagues chti

Pin up
Eun’ vielle femme all’ dit à s’n’homme

« Chéri, j’a lu dins eun’ gazette qu’i existot à ch’ t’heure eun’ pillule qu’in appelle viagra pour que t’louloute all’ ardevienche arv’leuse. D’pis un momint, all’ n’est pus bonne à rien et mi j’auros querre artrouver des frichons comme quand qu’in étot jonnes. »

Ch’l’homme i n’n’acate et i in prind deux-tros : et comme es’n’affaire all’ s’ardrèche habile, i appelle es’ femme : « Germaine, viens-chi, vite ! »

Alors, grand-mère a s’dépêche, all’ eufe el’ porte à l’ presse et all’ vot ch’ bidule bien drêché : all’ comminche à ête énervée. Mais aussitôt qu’all rinte dins l’ chambe, el’ louloute all’ arquet ! « Té vos, qu’i dit pépère, même drogué , i t’a arconnue ! »

Merci à Jean-Paul pour m'avoir envoyé cette blague en français.
Merci à Guy Dubois pour avoir traduit cette blague en chti, pour le plus grand plaisir des visiteurs de ch'blog chti (www.chblog.com).


Carpin

dans la catégorie Chti artésiens

Arrête in peut tin carpin, qu'in respire in pew.

Carpin : tapage.


Prier un viau

dans la catégorie Dictons, expressions

La Ferme de Sainte Austreberthe
La Ferme de Sainte Austreberthe ; 3 chambres d'hôtes dans une authentique ferme.

Tant puss qu'on prie un viau, et tant moinss' qu'i veut boire.
Plus on prie un veau, plus il est réticent.

Le livre du Rouchi - Jean Dauby


ch'pain sec

dans la catégorie Dictons, expressions

Le casino de Berck
La plage et le casino de Berck... en 1900

L'argint, ch'est l'bure qu'in étale d'sus l'pain sec ed' l'existince.

L'argent c'est le beurre que l'on étale sur le pain sec de l'existence.

Signifie : sans argent la vie est bien triste.

Proverbe et expressions du Nord Pas-de Calais en patois - Bernard Baralle


Florilège berckois de tchu

dans la catégorie Patois berckois

Mouettes au repos
De nombreuses expressions sont faites avec tchu (cul berckois).

- in lèque-tchu : un flatteur
- in tchu ar'vêtu : un parvenu
- in vieux tchu : une vieille femme sans charmes
- à tchu tout nu : être en loques, en chemise
- aouère l'fuà sen tchu : être pressé - boère à tchu sé : vider son verre d'un coup
- derriére min tchu : en cachette
- donner du bas tchu : taper le derrière de la victime par-terre.
- einfourner pa l'tchu pa l'tête : donner en grande quantité.
- gratter sin tchu : regretter (quand on est viux on gratte sin tchu)
- i perd'oet sen tchu si i n's'roet point-attatchè : le négligent ou le distrait qui perd tout.
- péter pus heut qu'on a l'tchu : orgueil, vanité
- pendant qu'jai l'tchu tourné : en mon absence
- si tu n'est point conteint, tourne ten tchu au veint : réplique à un mécontent
- taper sin tchu à tère : ne pas obtenir de résultat.
- tirer au tchu : éviter un travail, tirer au flanc.
- yète comme tchu et quemije : amis intimes
- aouère in tchu comme enne rue ! avoir un gros derrière.
- aouère in tchu comme deux fesses ! avoir un gros derrière.

Lucien Tétu - Glossaire du parler de Berck.


Femme en chti

dans la catégorie Commint qu'in dit ?

La traduction la plus juste pour : femme c'est le même mot, mais prononcé fin au lieu de fa...

famm' : enne méchante famm'

fème (femme) en pays lillois, femèle (femmelette) Alain Dawson

glaine ou garnoule ça se dit pour une poule ou une grenouille et là c'est quand même injurieux, non ?

On rencontre plus souvent dans la littérature chti écrit : glène (poule).

Pour répondre à votre question : ce n'est pas injurieux, mais pas très respectueux !


Tant va ch'el cruche à l'iau...

dans la catégorie Chti artésiens

Puits de mine et mineurs
Au Pays Minier - La descente des Mineurs dans un puits.

Mais d'aller souvint au puche,
Un biau jour, in casse el cruche.

Jules Mousseron

Puche : puits.

Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse.

- Cette expression signifie : à s'exposer sans cesse à un danger, on finit par le subir.

- Dans les mines, section circulaire de 3,5 m à 6 m descendant dans les terrains et dans laquelle la cage est installée.

D'après : le livre du Rouchi - Jean Dauby


On fait dans la dentelle.

dans la catégorie Chti artésiens


Affiche vieille pub
Vieille publicité des chemins de fer du Nord

Raffalay : mal vétu, pauvre, ruiné, emporté par le vent.

T'as eune tête d'Inglés raffalay : tu fais une sale tête, comme un Anglais dans la gène. Ce qui peut être aussi un Anglais qui a les traits déformés par les rafales du vent.

Pus 'jpétos, pus 'j raffalos : plus je pétais, plus je rotais.

Le Patois de la côte - Jean-Pierre Dickès


Régis Mincoin

dans la catégorie Chti artésiens

Suite à mon déménagement sous peu dans le sud, je vous informe de la fermeture de ch'blog chti, et l'ouverture prochaine d'un nouveau blog: "Ch'Pere Pignan". Qui m'aime me suive !