Chblog, le blog chti

Archives :

février 2009

Chti morale

dans la catégorie Blagues chti

Ché in tiot ossiau qui ké in ba d's'in nid, y pialle, y pialle. Innn' vaque qui passot par là, l'y d'minde chou qu'y l'a à braire comme cha. Euch' l'ossiau y l'a faim, y l'a frod. Ch'eul' vaque a l'y kie eud'sus. Tiens, t'ad'quo mingé et quo eut' rékoffeu.

Pi, quin eul' bousse alé sequ', y braie incor' ; y pialle, y pialle ; in renard qu'y passot par là, l'y d'mind' chouqu'y la. Y la frod, eul' poff tiot. Du keu, pou qu'y braie pu, euch' renard, y l'prind par eus'ailes, y l'escoue in keu, et y' l'avale aussi sequ'.

Moralité :

- Quin t'a des innuis, eun'braie point ; t'aras toudis quéqu'in pou t'mett' dins l'brin. Et si tin sors, cha n's'ra jameu pou t'in bian.

Hector Melon d'Aubier


Traduction :

L'histoire de la vache, l'oiseau et le renard.

C’est un petit oiseau qui tombe en bas de son lit, il piaille, il piaille. Une vache qui passait par là, lui demande ce qu’il a à pleurer comme cela. L’oiseau a faim, l’oiseau à froid. La vache lui chie dessus. Tiens, tu auras de quoi manger et de quoi à te réchauffer.

Puis, quand la bouse est séchée, il pleure encore ; il piaille, il piaille ; un renard qui passait par là, lui demande ce qu’il a. Il a froid, le pauvre petit. Du cou, pour qu’il ne pleure plus, le renard, le prend par les ailes, le secoue un peu, et l’avale aussi sec.

Moralité :

Quand tu as des ennuis, ne pleure pas ; tu auras toujours quelqu’un pour te mettre dans le caca. Et si on t’en sors, ça ne sera jamais pour ton bien.


S'ingueuler

dans la catégorie Gros-mots, jurons

Tandis qu'alles s'ingueulen't ed' crapule,
sus ch'fu, in sint ch'rata qui brûle
.
P.Barras.

2000 mots du patois de chez-nous.
Guy Dubois


La toilette du mineur et le vieux mineur

dans la catégorie Chti artésiens

Toilette du mineur

La toilette du mineur et le vieux mineur.

Description de la scène présentée sur la carte postale ancienne : un mineur dans sa cuisine est assis sur le bord d'une bassine, sa femme lui lave le dos avec une éponge (brave femme) ; un vieux mineur fume la pipe près du poêle à charbon ; un exemple à méditer pour notre jeunesse féminine !

El jonn' femm' lave el dos d'sins homme ;
El vieux mineur un brav' bonhomm,
Saque s'long' pip tout in révant.
Au temps que s'femme'li in f'sot autant.


Jules Mousseron - Le poète Mineur.


Ches viux

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

Li, sin nez collé su ch’cassis
Ale, près d’sin fu toudis assis
A acouter ches tics et tacs
D’eune pindule souvint à rake;

Is sont écrampis, sins courache
D’avoir trop saqué su l’ouvrache.
Tous les cate dogts is s’arvètent.
Parler,pou eus ch’est eune risette.

Te tousses min homme, bos du chirop,
Laiche cha femme,te vas t’faire du mau
Ch’est comme cha ed pis sossante ans
Is s’font pu d’baisses,mais ch’est avand.

Hein femme, in est ichi comme des leus
A’s’t’heure in est toudis tout seus.
Quo que t’in pinses,in minge nou potache?
Ch’est s’qu’i a miux,pou des gins nous âches.

Is botte duch’mint eune tiote jatte,
Pis s’lèv’te in traînant leux chavattes.
Ech carillon buke ches sièt cops,
Qu’déjà,dins ch’lit is sont au caud.

Avand : vieux mot de patois Picard signifiant profond.

Jean Marie Klavzer


Pépette pluque

dans la catégorie Chti artésiens


Pépette à la plage, ne pluque pas !

Té n'vas pas c'mincher à pluquer.
Tu ne vas pas commencer à faire la fine bouche.

Glain's et coulons pluqu'ttent dins l'fien.
Les poules et les pigeons becquettent dans le fumier.

A mon ami Jaquouille.


Jacques chez les chtis

dans la catégorie Divers


Jacques berger des landes lannemezanaises


Jacques à l' tarte : homme doux.
Jacques saisi : homme timide, peu hardi.
Un biau Jacques : un homme peu redoutable.
Jacques à sous : désigne celui qui a toujours besoin d'argent.
Mordu du tien à Jacques : amoureux
C'est idem Jacquot : c'est du pareil au même.
Bonhomme Jacquot : petit phare situé au milieu de la grande digue Carnot.
Ca blinde à Jacquot : les vagues passent au dessus de la digue au niveau du bonhomme Jacquot.


Bibliographie : le livre du Rouchi - Jean Daubi / le patois de la côte - Jean-Pierre Dickès


Fin bénache in baie d'Authie

dans la catégorie Divers

Un couple en baie d'Authie


I a d’l’orache dins l’air

dans la catégorie Chti artésiens


Dijon pendant l'orage - Eclair photographié dans la nuit, du 26 au 27 Juillet 1902.

Enfin une bonne nouvelle en cette période de crise :
Ce coup de foudre renversa une personne passant près de Montchapet. Après être restée nanimée pendant un certain temps, elle put néanmoint continuer sa route ; elle courre encore ! ouf !


I a d’l’orache dins l’air

Sintir un gardin après l’orache !
Quind l’tièrre, s’énoque d’avoir trop bu l’drache !
Ches pionnes, ches porions font des courbettes
Surmint tout contints ed vir em tiète.

Cha sint l’frèke récauffé pa l’solel ar’vénu.
Ech lilas carqué d’ieau,ploïye,n’in puvant pus.
D’un cop,ej sins v’nir des catoulles dins mes dogts,
Ch’est pus fort que mi,j’m’ajouke pou tirer su l’cruau.

Em fimme ale bertonne m’traitant d’maboule,
Ale dit «comme ches tiots, te trinne dins
l’berdoule» !
Mi j’ravisse in l’air, chifflant comme ches mouviars,
Qui dins l’herpe cach’ront des viers jusqu’à s’soir.

L’orache s’in est dalé, un aute s’prépare.
A’s’t’heure i est timps d’rintrer pace qui s’fait tard.
Avant, unne bielle fleur ej va déchoquer
Pou l’offrir à m’fimme, cha va l’amidoler.

JMK

Ej m’ajouke : je m’accroupis
Bertonne : grommelle
Mouviar : merle
Déchoquer : couper une fleur
Amidoler : amadouer


El femme à Cafougnette al' a pas moral.

dans la catégorie Cafougnettes

Des poires à gogo
Des poires à gogo...

El femme à Cafougnette al' a pas moral :

- "J'sus moche : j'ai des tchiotes totottes et j'ai un trop gros cul..."
- "Tinquiètes pas pour cha ! Bon, tin gros cul, in peut pos l'diminuer, mais si in arrife à faire grossir tes seins, cha s'ra toudis plus harmonieux !"
- Té cros ?
- Im m'a parlé d'un remède ed bonne femme : plusieurs fos par jour, t'as qu'à t'frotter avec du papier toilette intre les seins !
- Et té cros qu'cha va marcher ?
- Ben, cha a bin marché pour tin cul...

Posté dans les commentaires, et repris ici pour une meilleure visibilité ; fin merci à Triczine.


Méfie-te biloute !

dans la catégorie Dictons, expressions

Balade dans l'herbe
Balade d'un couple, dans l'herbe, au printemps à Audresselles.

I n' faut foque mett' su sin dos d' l'hierpe qu'on connot.

E. Rangier

Traduction de ce dicton populaire : il ne faut mettre sur son dos que de l'herbe que l'on connait.

Signification de ce dicton populaire : il ne faut s'allier qu'avec les gens de son milieu.


Un gros cul de balise

dans la catégorie Patois côte d'Opale


Une grosse sur un bidet

C'est une tonne hollindaise : c'est une grosse femme

C'est 'l tonne du bas ed l'amont : désigne quelqu'un de gros (nom donné à une bouée à trois mille au large d'Ambleteuse.)

Il a un cul comm' eune tonnesse : il a un gros derrière.

Tonne : désigne un gros poids en général, ou un gros récipient en métal, une balise.
Tonnesse : bouée sphérique de 50 cm environ qui sert à repérer un filet ou une ligne.

Le patois de la côte - Jean Pierre Dickès


El bieuté

dans la catégorie Dicton Picard

El bieuté a s'maque point ein salate !

Amassoér - Marie-Madelaine Duquef

La beauté ne se mange pas en salade ! Ce qui veut dire : ce n'est pas la beauté qui va remplir ton estomac, quoique ce dicton était valable au siècle dernier, maintenant, à l'ère de l'audio-visuel, l'apparence à pris une grande importance et la beauté est devenu un atout indiscutable dans la vie ; mais ce n'est pas tout, on peut être beau et maladroit (regardez moi !), beau et con (regardez l'autre !) j'rigole !


Ingélique

dans la catégorie Chansons chti

Un amoureux
Un amoureux illuminé en 1900

INGELIQUE

Un soir, in femai m'pipe à m'ferniette
j'intindos eine coversation,
ch'étot ein jonne homme aveuque eine fillette
qui li fésot s'déclaration.
Idisot : "Mi j'n'ai pon d'fortune,
chou qu'j'ai a t'donner ch'est min coeur,
aussi vreu qui fait clair ed lune,
i'a qu'ti qui peut faire min bonheur.

refrain:
Si te volos, belle Ingélique,
v'nir aveuque mi, mi je n'vis qu'pour ti,
t'n'iros mie pu ouvreu al fabrique,
invons au diape tout cheulle boutique,
et,viens et viens, viens dins l'cafe aveuque mi. "bis"

Et comme ej sais qu'te n'est pos fière,
nos frons du miux qu'nos porons;
l'diminche, in f'ra cuire des pommes frites
qu'in vindra dins chés cabarets,
dins ch'métieu là in n'fait pos faillite,
et i a toudis à bouloteu,
el'peu qui d'meure eddins l'marmite
in l'fait récaufeu pou soupeu.

et comme nos n'sommes pos riches,
in fra du miux qu'in pora,
sin.medi, in s'mettra à l'affiche
et dins quinsse jours in s'marira.
j'té rindreu heureusse comme eine rein,
et preufe qué jé n'peux pos t'mintir,
donne me t'bouque, j'méttreu l'meine sul teine)
et là d'sus j'els eu vu partir.

dernier refrain
Et j'intindos l'belle Ingélique
dire à s'n'ami : "mi je n'vis qu'pour ti,
je n'veux mie pus ouvreu à l'fabrique,
j'invos au diape tout cheulle boutique,
ej'viens, ej'viens,ej'... viens... dins l'cafe aveuque ti.

Aller dins l'cafe c'est à dire là ou se trouve le métier à tisser.

Fin merci à Léo Pouvreur qui a retrouvé cette chanson, en patois de saint-hilaire, des environs de 1900 dans sa bibliopatoithèque.


Cafougnette est tout esquinté.

dans la catégorie Cafougnettes

Cafougnette est tout esquinté : il a des bleus partout, il boite, il a le bras en écharpe…
Sin copain li d’minte :

- Mais quo qu’t’as fait pour ête arringé comme cha ?

Et Cafougnette répond :

- ben, pou l'Saint Valentin, j’ai voulu tester « le sekse à la Rodéo » T’as d’jà essayé ?
- Sekse à la Rodéo ? Non... Commint qu'in fait cha ?
- Ben, té t’ mets sur t’ femme, té la caresses et pis té lui dis à l'orelle : tin parfum est l’ même que celui de m’secrétaire !
- Et après ?
- Après, t’ essayes de rester 5 secondes dessus...

Fin merci à Triczine


Un rêve incroyape

dans la catégorie Cafougnettes

Madame Cafougnette se réveille et dit à sin mari :

- Chéri, j’ viens d’faire un rêve incroyape. Je rêvos qu’ té m'offros un collier ed perles pou l’ Saint-Valentin. A t’n’ avis, quo qu’cha peut bin vouloir dire ?
- Té l’sauras ce soir..., répond Cafougnette avec un tiot sourire.

Ce soir là, Cafougnette rinte du traval avec un tiot paquet cadeau.
Eus’ femme, ravie, comminche à l’ déballer, et à l'intérieur, al’ découvre un livre intitulé… : "L'interprétation des rêves" !

Fin merci à Triczine.


Politesse ed' nouvel an

dans la catégorie Poèmes chti

Vieux beau
Vieux beau, vieux poireau

Ch'étot l' jour del nouvelle année.
Au matin, malgré l' fort' gélée,
Malgré l' coin du feu qu' j'ai si quier,
Dins m' gardin, tout seu, j' perdos l'air.

Jé m' prom'nos in chuchénant m' pipe,
Quand j'aperchos m' visin, l' grand Ph'lippe,
Qui s' dém'not dins s' parc ed' porions
Pour n' d'avoir à mettre au bouillon.

L' grand Ph'lipp', déjà d'un certain âche,
Ch' t un bon visin ; mais, ch'est dommache !
Il est sourd, sourd comm' trent'-six pots !
I n'intind non pus qu'un caillau.

El pauvre homm', révillé à peine,
Piochot avec un pic à l' veine
Dins s' parc ed' porions ingélés.
I tapot comme in sourd qu'il est.

J' li crie au d'sus del palissate :
"Eh ! bin, quéqu' vous dit's, comarate ?
Il a cor bin gélé ç' matin !"
Li m' répond : "A vous parell'mint !"

Jules Mousseron


In biau cadeau

dans la catégorie Cafougnettes

- Quo qu't'as offert à t'femme, Cafougnette, pour la Saint Valentin ?
- Bin, j'y ai fait eune surprise : j'y ai mis un mot dins eune enveloppe su l'quel j'avos écrit : " Pou t'Saint Valentin,té vas avoir droit à 2 heures d'intense plaisir seksuel ! "...
- Cha, ch'est original ! Et quo qu'al a dit ?
- Bin, al a dit "Ohhh! Merci chéri ! "
- Et ch'est tout ?
- Bin, après al' est sortie et al' a dit : "J'arviens dins 2 heures...!"

Fin merci à Triczine


J't'aime, mi non plu.

dans la catégorie Mots d'amour


Carte ancienne d'amoureux

Biscoter : caresser une femme, faire l'amour.

Faire frisette : faire l'amour
Faire quéquette : faire l'amour
Faire touquette : faire l'amour

Un jone homme, eun' jone fille, un biau soir, dins l'été,
Juott'nt à fair' touquette au mitan d'un grand blé.

Jules Mousseron.

Touquettte : mouillette, pain trempé.

D'après le livre du rouchi, parler picard de Valenciennes - Jean Dauby


Malchanceux berckois

dans la catégorie Patois berckois

Jolie berckoise
Une jolie vache berckoise.

Enn' vaque a tichiroét dins s' poche i pérdroét coére éch' bouso.

Une vache chierait dans sa poche il perdrait encore la bouse.

Vous avez tout de suite reconnu le malchanceux à qui rien ne réussit.

A l'écoute des berckois - Dictons et Proverbe - Sobriquets - Lucien Tétu.


La manoeuvre de l'exploseur

dans la catégorie Chti artésiens

Exploseur à la mine
Au Pays Noir - La manoeuvre de l'exploseur - Carte ancienne de la mine

A cinquante mètres ed'là
L'caillau avec fureur,
Ed' tout côté sautera,
Au choc ed' l'exploseur.


Poésie du Poète Mineur - Jules Mousseron.


Nathalie tchu d'ours

dans la catégorie Chti artésiens

Un cul d'ours

Asteure j't'armet, maloute ; t'es ch'garchon à Nathalie tchu d'ours.

Asteure : maintenant
Armettre : reconnaître.


Ramorti

dans la catégorie Chti artésiens

Mer étale
Marée de morte eau à Berck - Mer étale.

Ramorti comm'eune maraye ed morte iauw.

Étale comme une marée de morte eau ; se dit de quelqu’un d’abruti ou de fatigué.

La morte eau est le moment ou la mer est au plus bas et calme.

‘J’ sus ramorti comm’ eune maraye ed sis heures : je suis fatigué.

Le patois de la côte - Jean-Pierre Dickès


Ichi auchi in n'in meure.

dans la catégorie Chti artésiens

pêcheur fumeur de pipe
Type pêcheur, fumeur de pipe

Feumé ch'eul nicotain
Ché pas bon pou ché pou ché poumons
Feumé ch'eul' nicotain'
Ché come dins l'kinchon
Ché porte d'eul' cim'tieur
Y vous accueill' à bros ouveurs
Car chi in t'inteure
Ché qu'ta minqué d'air
Feumé ch'eul' nicotain'
Inn'in vot ch'eul racinn'
Din tin dernieu lit
Teu minge ché pichinlits
Pour unn' cigarett'
Ché vraimin trop beute
Oh ouais ! ch'eul vie ché bon
A condichion que cheu so lin-on, lin-on, lin-on...
(A condition que ce soit long, long, long...)

Hector Melon d'Aubier - Min grind-pere y'disot toudis.


Chapelle à loques

dans la catégorie Divers

Chapelle à loques

La chapelle à loques d'Hasnon, dans le Nord, sur la route départementale 40 en direction de Wallers, au lieu-dit "Les Glodennes" ; en fait c'est la chapelle du Dieu de Gibloux, dite Chapelle à loques (Capelle à loques in chti). Il suffit d'accrocher un effet personnel, d'une personne malade pour avoir des raisons d'espérer sa guérison. Cette pratique est dénoncée par l'église qui y voit un mélange de paganisme et de christianisme.


Dicton populaire lillois

dans la catégorie Dictons, expressions

Le marchand de frites
Lille, la Grand Place , le marchand de frites, carte postale ancienne des années 1900.

Deux loques mouillées n' peut'te' point s' ressuer.

Deux loques moullées ne peuvent pas s'éponger.

Signification du dicton :
Il y en a pas un pour aider l'autre.

Loque : habit déchirés, haillon.


Ecrampi

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Vieille étaploise
Paris-Plage - Pas-de-Calais - Machande de poisson d'Etaples.

Ils allongent leurs viellés guilles étambies et campies sur le banc de la place.

Emile Morival d'Anzin

Guilles (quilles) : jambes
Etambi, crampi, écrampi : ankylosé.


Flahute

dans la catégorie Oye, Gravelines, Loon


Vieux moulin de Cassel
Le vieux moulin de Cassel - Société de restauration du vieux moulin de Cassel

Flahute : grand nigaud, tout en jambe ; sobriquet désignant les flamands.

Flamand : flamin
Flamande : flamingue

Té zz-éro intindu barzingér cés flamins !

Barzinguér : bredouiller, parler un language incompréhensible pour un picard.

- kwo qu' té barzingue ?
Que veux-tu dire ?
- J' comprinds pont ko qu'i barzingue dins sin zargon.
Je ne comprends pas ce qu'il veut dire dans son jargon.

Le Vieux Parler à Oye-Gravelines-Loon
Georges DUPAS


Fouant

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Groupe de mineur
Après l'effort, le réconfort -

Fouant : taupe

Noir comme un fouant : très sale
Gras comme un fouant : gros et gras.

Les mineurs ont eu l'courache ed creuser l' tierre
Et sy infoncer mieux qu' des fouants.
Jules Mousseron.

D'après : Le livre du Rouchi - Jean Dauby.


Pét d'arsoulle

dans la catégorie Gros-mots, jurons

ché qui
Salut tizautes, les chblogonautes !

Pèt d'arsoulle : c'est un moins que rien.

Espèce ed gros pétard : gros derrière.


A l’coïète

dans la catégorie Vos écrits ch'ti



A l’coïète bin au caud
Aveuc mes tiots rojins
J’acoute canter l’vint
Qui soufèle dins l’buhaut.

Ech fu i d’vient ar’vleux,
Rake des flammes par sin pot,
Et finque par tous ses tros,
A cosse d’ech t’air vinteux.

Eme femme ale bertonne,
El chirloute ale arbout !
Pis,ch’carbon ch’est des sous !
Cha fait rire ches tros jonnes.

In arwète ech fu dinser,
Comme des diapes, su ch’plafond.
Cha bouche, cha tourne in rond,
Pou ches tiots ch’est du ciné.

Pis j’leu grile des marrons,
Oubliant d’les coper,
Pou miux les faire péter.
Cha sint l’asi dins l’majon !

Dins ch’bac i a pu d’carbon,
In sue d’caud mais ch’n’est rin.
Mi ej sus ichi fin bin,
Aveuc mes tiots garchons.

JMK

A l’coÏète : au calme – Buhaut ou buo – cheminée dépassant du toit - ar’vleux : énervé - Raker : cracher – Asi : brulé, roussi


Maux d'hiver

dans la catégorie Chti artésiens

Cheval dans la neige sur la plage

Ech mau i vient à kva mé i s'ein va à pattes..

Le mal vient à cheval, mais s'en va à pied.

Cette expression signifie que la maladie s'installe rapidement mais que la guérison se fait souvent attendre.


Après mi, i a pu rin qui va.

dans la catégorie Chti artésiens


Pays minier nord
En haut à gauche, un chevalet à molettes

In-n' fos pinsionné i crot qu'ché molettes i n' vont pus tourner...

Il croit qu'à l'âge de la retraite, et par conséquent, à son départ, l'exploitation de la mine va cesser de fontionner. Il se croit indispensable...

Jean-Marie Lecomte - Expressions et dictons populaires - Nord Pas-de-Calais Picardie.

Molettes : poulies sur lesquelles passent les câbles d'extraction au niveau du chevalet.


Ech' co i-est su ch' fi-in

dans la catégorie Chti artésiens


Dessin d'un coq et un renard
Le coq et le renard - Bruno GHYS - 2000

Ech' co i-est su ch' fi-in.

Le coq est perché sur le fumier. Il domine la situation, les poules de la basse-cour.

Au figuré : l'homme autoritaire domine la maisonnée.

Jean-Marie Lecomte - Expressions et dictons populaire Nord, du Pas-de Calais et de Picardie.