Chblog, le blog chti

Archives :

janvier 2009

Chinq abes dins min slip !

dans la catégorie Blagues chti

Savez vous qu'il y a cinq arbres dans le slip d'un homme?

C'est un petit hêtre,
plein de charme,
qui peut être dur comme du chêne,
mais, quand il a fini son bouleau,
il est un peuplier!

Merci à Jean-Paul P. pour cette blague, pas chti, mais on n'est pas sectaire sur le blog chti LOL

POEME AFRICAIN

Une fermière du Rwanda,
Qui était Hutu de surcroît,
Quitte sa case et sa smala
Pour le marché de Kampala.

Elle veut honorer sa tribu
D'un beau chapon gras et dodu.
Mais elle était peu fortunée,
Et le marchand Tutsi, rusé,
Refusa de baisser le prix
Du chapon par elle choisi.

Me le donnerais-tu,
Dit la cliente Hutu ,
Contre une gâterie
Sur ton beau bengali ?
A voir , dit le vendeur,
De cette gâterie qu’elle en serait la valeur ?
Vaudrait elle un chapon ?
Il m'en faudrait la preuve pour de bon.

Aussitôt la bougresse s'enfouit sous le boubou
Et vite, fait jaillir la sève du bambou.
J'ai gagné le chapon, s'exclame l'innocente
La bouche encore pleine du produit de la vente.
Que nenni lui répond l’acerbe volailler
Tout comme la face, le chapon tu as perdu
Car comme le dit notre si beau proverbe :

Turlute Hutu, Chapon point eu.

Merci Jean-Paul P. LOL


Une expression en picard d'Amiens

dans la catégorie Picard - Amiénois

Humour chasse
Carte humoristique ; chasseurs en vedette.

I tueroét point in-ne vaque dains in colidor !

Il ne tuerait pas une vache dans un corridor ! (mauvais chasseur)

Amassoér - Dictionnaire Picard-Français / Français-Picard - Marie-Madeleine DUQUEF

chasse gardée
Humour grivois à propos de la chasse.


Frodure

dans la catégorie Chti artésiens

Neige dans les dunes
El neiche dins chés dunes ed' Berck, ché fin biau.

- I fait inne frodure ed' diape !

- Armue-te si t'as frod, té verras qu't'auras caud.

- Rinte et freume el porte, i fait inne frodure ed' tchien.

Frod : froid
Frodure : froidure.


Pousse-me, pousse-me

dans la catégorie Blagues chti

Nuages menaçants

Ch'Robert i est dins sin lit, fin bénache, déhors i fait un fro ed'canard, vlà ti pas qu'in buque al'porte... 2 heures du matin !
I deschinds, oueve el' porte, et y tombe nez à nez avec Cafougnette, l'agosil i est tout in ferloupe qui titube et qui li bredouille à s'figure :

- pousse me, pousse me !

Ch'Robert :
- Té plein comme eine huite, Cafougnette, arpars a pied à t'mason et sur ceu i arclaque el'porte et i'armonte es couker.

S'femme à Robert à bon coeur, all'li dit : té n'va pon laicher arpartir à pied, i fait frod, i quait des bukettes ed'neiche...

ch'Robert in rache i'ardéschint, euve el'porte et gueule : té dù ?

- Pousse me, pousse me ...

Ch'Robert : Mais té du innochint ?

- Là su l'balancoire, pousse-me, pousse-me !


Ches coulons à DéDé !

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

Un coulon
Un dessin ed' coulon (pigeon)

Min mouron i a comminché quint qu’ej devos avoir dich ans. Nou nouvieau visin, i n’allot pos arlander pou mette el broulle dins mes habitutes ed gosse.

Ben vite, André, ch’est comme cha qu’in l’appellot, i a ourdé unne baraque in bos, au mitan ed sin gardin, pou y mette des coulons. El pus biau, is volotte à l’cour, mi qu’j’éto habitué à vir cheux d’pa, déhutter d’ech coulombié pou baler dins l’castrole, ej n’in croïo pos mes z’yux.

A chaque fos qu’j’allo à l’cour, j’attindo « vins tiot, vins ». A’s’t’heure ej sro dalé in cueurant drot d’vant sans m’artourner, surtout qu’in pus i avot comme un raffut, ed chuques alotés dins unne boite in fier! Pa i m’a expliqué qu’ch’étot André,i attirot ses coulons aveuc du maïs pou les faire rintrer.

Pus tard ches jonnes d’el rue is ont compris qu’cha n’sro pus comme dins l’tans, surtout l’diminche matin, jour ed concours pou ches coulonneus; rin qu’dins chele rue, j’in compto chinque! Du cop pus moïen randouiller, ed juer au cherke, incore moins aveuc ches roulemints à biles. Même ches grinds is pouvotte pos juer à l’guise, cha impêchot, so disant, ches coulons ed rintrer… Nous coulonneus is s’étranglotte ed rache in voïant leux champions juer su l’trappe, pos al presse.

Bin sur ches menaces is pleuvotte « J’vas l’dire à tin pa, té l’fais exprès pou nous amarvoïer. Pa trouvot cha un tiot peu exagéré, vos pinsez li qui juot d’el grosse caisse, i disot aveuc un sourire ed coin « ches des nunuts-tatasses, si cha continue in pourra pus péter l’diminche, is d’viendront tartous ébriakes»!

Cha n’impêchot pos nous coulonneus d’porter leux constateurs au sièche, ed chiffler des crasses pintes et d’arvénir avec unne pronne, vir unne bonne dache, quind leux champions is étotte bin placher su l’trappe. Ch’jour là in intindot pos « vins tiot, vins », ches coulons is rintrotte directemint, et tout seu, dins l’trappe!!!

JMK

ourder = monter ( échafaudage ect)
dehutter = sortir
coulombié = pigeonnier
baler = pencher, renverser, basculer
nunut-tatasse = tatillon à l’excès
amarvoïer = faire enrager
ébriake = exalté, un peu fou

Constateur
Le constateur du père ed'nou camarate Mozinpef


Joyeux anniversaire Kimberlotte

dans la catégorie Divers

gerbe de fleurs
Des fleurs pour Kimberlotte.

Blague

Joyeux Anniversaire Kimberlotte, de la part de Mozinpef et de tous les chblogueurs.


Il y a faire et faire, sur la côte.

dans la catégorie Chti artésiens

Boulogne-sur-Mer
Coucher de soleil sur la ville basse de Boulogne-sur-Mer

Il y a les faiseuws, les diseuws et les maldiseuws.

Il y a ceux qui agissent, ceux qui parlent sans agir, et ceux qui disent du mal au lieu d'agir.

Le Patois de la côte - Jean Pierre Dickès


Un florilège d'expressions ch'ti

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

une petite devinette surprenante :
fais moi une phrase avec loutte, pete et crotte ??
Y loutent une mazon, in pétent té pas et y crotent ké cha va durer.

petites expressions en rouchis:
Ed main y va faire bio lé bios sozio y sont à perche ;
se disait quand quelqu'un travaillait en haut d'une echelle.

int verra arvénir avec tes gros chabots :
fait moins le malin on verra la tête que tu feras quand tu reviendras de ton épreuve .

Et d'min y va faire tellemin ko k'lé Tchiens y vont braire ed leu pattes.
demain il fera si chaud que les chiens vont pleurer de leur pattes.
tait te ! l'osio yé kéu in bas del branque :
tait toi l'oiseau est tombé en bas de la branche, l'enfant ou la personne s'est endormi.

Ej viend d'vire el zeph y é arpassé balle, et maintenant y é la tout freque .
je viens de voir le Joseph, il s'est bien remis et maintenant il est tout frais.

si m'tante el d'avo in l'appel'ro mon onc :
tu ne penses pas que je vais te croire.

Cha n'allo pas, yéto retindu comme une vaque malade :
il n'allait pas bien il était étalé comme une vache malade

un petit couplet de la chanson Cadet Roussel en chti:

Cadet Roussel a tro mazons ,
Cadet Roussel a tro mazons
ki sont couvertes ed brin d'coulon ,
ki sont couvertes ed brin d'coulon ,
et quint y pleut tout cha ch'demele et ké chul tiète cadet Roussel,
ah ah ah oui vraimin cadet roussel é bon infant.

Fin merci à Laurent Legrand


mansarte

dans la catégorie Chti artésiens

La promenade  remparts Montreuil
La promenade des remparts de Montreuil-sur-Mer en automne.

A m'mason in est neuf, min père i a fait des champes dins l'marsarte.

Mason : maison
champe : chambre
mansarte : mansarde

Lu dans : 2000 mots du patois de chez nous de Guy Dubois.


Cha m'est égal.

dans la catégorie Chti artésiens

Gros oeuf
Le gros oeuf à la jeune femme ; i a quéqu'un ?

J'ai aussi quer' deux oeufs qu'inne patatte.

J'aime autant deux oeufs qu'une pomme de terre.

Pas de surprise dans la signification de cette expression régionale du Nord de la France : c'est pareil pour moi, j'aime autant.


Ech train ed plaiji

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

plage Malo sous la glage
Malo les Bains - La glace sur la plage face au Casino
Hiver 1928-1929, 34 degrés en dessous de zéro.



Ch’matin, in arvétiant ech ciel,qu’est al pleufe, ej pinse ach train d'plaigi, ch'ti dins l'quel ej su monté pou daler vir la mer, chele première fos. A uit ans j'in parlo souvint, sins l'avoèr jamais aperchue. Min pa n’gagnot pos miroule,ben sur in n’avot pos ed carrette !

Un biau jour i nos a dit « diminche in va à Malo, aveuc ech foot-ball ». Chele mitant ed nou famile ale étot du voyache, sauf man; ale avot toudis unne bonne excuse pou rester à s' majon. In a tertous monté dins ch’train ed plaiji, ch'est comme cha qu'min pa i disot.Que voyache mes gins! Des cabats rimplis aveuc à minger pou l'carante tros ème, tartinnes ed pâté,gambon,fromache, même unne talibut au lébouli; pépère i avot pris un viux lille,i puot tell’mint(ech fromache) qu'in a été forché d'ouvrir ches feniêtes, chele première buque cha été pou m'n’oeul.J'oublio el limonate au chitron,ale étot tell’mint caute, qu’ale espitot alintour, et pous ches hommes d'el bière au lite.

Ej teno pos in plache jusqu'au momint, ù mort ed troulle, ej su rintré à piés décaus dins l’ieau, les ravisant s'intiquer dins l'sape frèke, m'laichant catouiller par l'équeume. Incor à’s’t’heure j'a dins m'tiête, ech raffut d’ches wagues ed cheule première fos. A forche, pus d'troulle, rin qu'du plaiji squ'au momint d'arpartir.

A nonne in a fait briquet comme ches mineurs, si ch'n'est qu'ech sape i féjot croquer nos tartinnes. Ej voulo pus arpartir,du cop j'a uinnié tout l'voïache tell’mint qu’j’avo des angouches à mes bras. Cha n’m'a pos impêché eud ténir min cabas rimpli d'coquillaches, pou rin au monte ej l'auro posé par tière.

Incor unne fos ch'est man qu'ale a eu ech dernier mot « mi j’a pos b’son daler pormener, in met du sape tout plein l’majon, ches loques is sintte ech pichon à kinze mètes, heureusemint qu'm'in tiot i m'a ram'né des coquillaches,li, pace que sin pa i n'a même pos busié à m’acater unne pugnie eud guernades".

Uinnié : grogner, geindre
Angouche : douleur vive
A piés décaus : à pieds nu
Talibut : grosse tarte
Nonne : midi
Guernades : autre nom de la crevette de mer - (Louis Vermesse dic patois ) - Le chtimi de poche-

JMK


Mécoule

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Mécoule : homme peu viril.

Mécoule au cabau : homme qui fait le travail d'une femme ! (i z'était misogyne nos anciens !)

Vient de "mé" (préfixe péjoratif) et de coule (testicule)

Le livre du Rouchi - Jean Dauby


Pourquoi "mécoule au cabau" à cette signification ? Je l'ignore
Qu'est-ce qu'un "cabau", je l'ignore également.


Li et sin camarad

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

Deux petites expressions me venant de mon père :

- Li et sin camarad ché el pieche aprés el cantio c'est à dire c'est la première tartine aprés le crouton, donc c'est la même chose ils sont pareils.

Y a core faire catio bel moutte : c'est à dire c'est de la poudre aux yeux, le premier côté visible est joli mais il ne faut pas creusé.

Laurent Legrand


eh bin, ch'est du bon !

-un cantieau ,ch'est l'cul d'un pain! ....mais té l'copes dù qu'té veux!
y in a qui faijottent 2 cantieaux dins un pain!!!
j'n'ai connu un qui s'in allot dins ches camps avec un cantieau d'au moins 30-40cm, pour minger, i inl'vot l'mie et dins ch' tro i cassot 2-3 oeufs et i trempot la-d'dins s'croute qu'i découpot au fur et à mesure. Et bin intindu , l'tartine que té découpos après ch' cantieau, all' avot l' même taille !

- moutrer, ch'est montrer. De l' belle moute, ch'est de l' belle apparence.
on dit d'quelqu'un qui fait "catieau bell' moute" quand i fait sin rinquinquin et qui n'n'a pas les moïens in dit qu'i a un grand patalon et pis rien d'dins.

Guy Dubois


Ras le cul

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Une cochonne
Eune cochonne

Alle a eune bielle figure mais un sale cul.
Maurice Damez de Marly
La façade est belle mais l'intérieur est négligé

J'ai enne salade à cul-tourné.
Maurice Damez de Marly
Dit-on lorsque le conjoint se refuse, et, au lit vous tourne le dos.

Ch't un grand cul sans rien d'dins.
Maurice Damez
Il vit au dessus de ses moyens.

D'aprés :
Le livre du rouchi - Jean Dauby.


Pépère

dans la catégorie Chti artésiens

Carte postale ancienne
Tchiote à vélo

Ej l’avo caire min grand père,
Ch’ti qu’j’appelo toudis pépère.
i craigno absolumint rin,
Ni ches arnus,ni ches prussiens.

Assis eud’sous d’ech lilas blanc,
J’a ar’fais s’guerre in orient,
Joké dins l’berdoule à Verdun,
Brè chele mort ed’ses viux copains.

Aveuc li j’a dékindu dins l’fond,
Querquer des barous ed carbon
Tout trimblant d’ches cops ed tarou
Pou li et sin viux kwau Pilou.

Grace à li j’a kère chele tière,
Ches bielles fleurs dins lux partières.
J’a respecté min pain quotidien,
Eu l’drisse ed’vant ches bons à rin.

Tout drot dins ch’coron,j’a foncé
Su sin grind biclo artapé.
J’éto dins l’pieau Fausto Coppi,
Sins savoér adù qu’chétot l’Italie.

Un jour, in voïache, i est dalé,
Cheule fos là, sins m’inm’ner.
Ech quémin i s‘ro bin trop long,
Bin trop long pou un t’chiot garchon.

Arnu = orage – tarou = autre nom du grisou

JMK


Un amour de picard

dans la catégorie Dicton Picard

réderie en 1900
Marché aux réderies à Amiens - Carte postale ancienne années 1900

Ech français, ch'est ch'parlache dé m'bouque, mé ch'picard, ch'est ch'ti ed min tchœur !

Le français, c'est le langage de ma bouche, mais le picard, c'est celui de mon cœur !


Des z'yeux d' vaque

dans la catégorie Dictons, expressions

Jolie jeune fille
Antoinette Larsoul

Flouquette :
Hier i pleuvot à z'yeux d' vaque ; Antoinette n'a pas té gâtée pou s' mariache.

Lafrite :
Antoinette ?

Flouquette :
Ouais ! Antoinette Larsoul, l' fille à Eugène.

Balicours :
Antoinette i s'a mariée ? Alle est laite comme les sept péchés ; alle f'rot manquer eine couvée d' singes ! Et alle a trouvé quéqu'un ?

Laffrite :
I n'a pas d' si laid pot qui n' peut trouver s' couvièpe !
Elle comminchot tout d' même à printe dé l' boutelle.

Flouquette :
Acoute, Gusse ! Ch'est dins les vieux pots qu'in fait l' meilleure soupe !

Emile Morival


cha ket à dic et dac !

dans la catégorie Dictons, expressions

Carte postale ancienne
Valenciennes - Faubourg de Paris - Bras de décharge de l'Escaut - Aval des moulins de Notre-Dame

Proverbes, expressions sur le temps qu'il fait dans le valenciennois.

Laffrite :
I fait bon aujord'hui mais cha ket trop souvint à dic et dac !

Balicours :
Comme vache qui pisse ! à plein saux ! dis plutôt.

Flouquette :
Hier i pleuvot à z'yeux d' vaque ;
Antoinette n'a pas té gâtée pou s' mariache.

Emile Morival

à suivre.


Miroule té connos ?

dans la catégorie Patois calaisien

Plage de calais ensoleillé
La plage de Calais, femmes allongées, ferry-boat.

Miroule : adverbe de quantité ; beaucoup.
- On gagne pas miroule dins ch'métier là !

Ce mot est parfois employé pour mirobolant.
- Ch'est pon miroule comme résultat.
D'après : Si c'est patois... ch'est mi - Tit Louis - alias André Balle.


Mirouye ou miroulle : merveille, illusion, promesse fallacieuse (dans le boulonnais)

- Contèr mirouyes : raconter des histoires invraisemblables ; et sans intérêt.
- Ca 'n vaw pon mirouye : ça n'a pas de valeur ; ça n'est pas merveilleux.
- I n'in fait pon mirouye : il ne fait pas grand chose, il ne fait de merveilles.
D'après : Le Patois de la côte - Jean Pierre Dickès


Miroule : Adverbe ; beaucoup important.
- Ch'est pons miroule : il n'y a pas de quoi s'extasier.
D'après : Parler Picard - Jules Joly


Miroulle : riche
- A s'mason, i n'fait pas miroulle.
- I n'est pon pus miroulle que z'autes
- Té m'prinds pon pour miroulle ? (Tu me prends pas pour Crésus ?)
- N'dirot-on point qu'ch'est miroulle qui passe ?
D'après : 2000 mots du patois de chez nous - Guy Dubois


Ch'tchot à ll'école

dans la catégorie ch'tit'école

carte postale ancienne de Berck
Cours complémentaire et pensionnat d'Arras (Directrice Madame Delensorne-Pecque) - Berck-Plage 1919

Os savez-t-i quoé qu'ch'-est qu'i l'appreind ch'tchot à ll'école ?
Bè, à croésier ses bros pis à freumer s'bouque !


Savez-vous ce qu'apprend le petit à (cette) école ? Eh bien, à croiser les bras et à fermer la bouche.

Amassoér - Dictionnaire Picard-Français / Français-Picard - Marie-Madeleine DUQUEF


Pauvre et con !

dans la catégorie Patois berckois

Matelotes
Matelotes berckoises - Le retour des bateaux

In riche i appreind in pauv' à vive.

Le riche connaît la valeur de l'argent, il compte et gère ses revenus. Le pauvre satisfait ses besoins vitaux. Il ne lui reste pas d'argent ou si peu qu'il ne voit pas la nécessité d'économiser et achète sans contrôler ce qu'il dépense ; il lui arrive de gaspiller.

A l'écoute des berckois - Dictons et Proverbes - Sobriquets - Lucien Tétu.

Voilà un dicton, réactionnaire, discutable, qui appelle les commentaires...


Greus bicaïens

dans la catégorie Chti artésiens

Plage de galets
Farniente à l'abri d'une cabine, sur la plage de galets de Cayeux-sur-Mer, sur la côte Picarde.

- Laissant l' plag' trisse et nu', pleine ed greus biscaïens.

Biscaïen : caillou, grosse bille de grès, galet.

Il y a peut-être un lien de biscallo par biscaïen, projectile lancé par les mousquets du même nom.

D'après : Le livre du Rouchi de Jean Dauby.


Benache sin l’savoir

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

rue de coron

Chele cloke n’avot pos fini ed sonner
Qu’su ch’fégar in les voÏyot batiller
Pou un mape,un chuque quéhu dins l’ruau
Ch’étot pire qu’unne volée ed piéros.

Pos pressé d’artourner à lux masons,
Is s’mettotte à juer à saute-mouton,
A canger tros quénèques pou deus bruants,
Quind chétot pos un concours ed pets puants !

L’hiver, in les trouvot in trin d’glicher
Tout l’long du quémin, lux keuches perchées,
Lux dogts ing’lés,lux nez plein d’mouquile,
Cha s’faijot choler, cha s’traitot d’agosile !

Commint pos ête farcé pou s’mette à tape,
In moutrant à z’autes, d’cop qu’in est capape.
Què qu’cosse va les faire, d’un cop avincher
Ches lus boïaux qui s’mettotte à grouler.

Bin souvint lux mères jokotte su ch’pignon
In z’yeutant arv’leuses,ech bout d’ech coron
Dù ché equ’tas été trainer tes guettes ?
Dépêches-te d’aller minger tout t’n’assiette.

L’troulle qu’is z’avotte quind i féjot noir
Chétot toudis à cosse d’lux drôles d’histoires.
Dins ches rues in n’inl’vot pos ches gamins.
Is étotte bénaches mais is ne l’savotte nin.

Keuches = chaussettes – choler = bousculer chahuter – agosil = imbécile – grouler = gronder,gargouiller – joker = chomer, au repos – arv’leuse = énervée

JMK


Tranner

dans la catégorie Commint qu'in dit ?

Neige dans un bois
Del neiche dins ch' bos

Tranner : trembler du côté de Denain et en Artois
Trenner : trembler du côté de Saint-Amand
Tronner : du côté de Valenciennes

In trann' comm' du glaire ed pâté. Paule Morelle (Denain)

Té trennes toudis comm' un p'tit tien d' madame. Benjamin Desailly

D'après : Le livre du Rouchy - Jean Dauby


Des muches

dans la catégorie Chti artésiens

Neige en baie d'Authie
Sentier dunaire de Berck, sous la neige

El' ju d'cache-cache, ch'est juer à s'mucher.
Dins l' temps, pour faire des masons, in creusot des gal'ries dins l' terre pour armonter des blocs ed' caillaux blancs. In machonnot des pierres blanques. Cha faijot des souterrains dù qu'nos taïons i z'allotent s'mucher quand in étot invahis par ches enn'mis. In appelle cor cha, des muches.
Ches gardiniers i font aussi des muches pour garder leu légueumes in hiver.
I font un tro, i placht'nt leu carottes, leu rapes, leu cél'ri, i les muchent avec de l'palle et pis de l' terre au-dzeur.


El chique à chouchou

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

Ech grand Fernand, qu’in appelot chouchou l’chiqueux, i passot pos inaperchu dins chele rue. Chaque fos qui pouvot, i s’ténot ed’vant s’porte, ajouqué su s’pierre, à miler si i avot pos un homme in vue. Pourquo justemint un homme ? Tout simplemint pace que dins l’rue, chouchou avot pus d’chance eud dégoter, un homme aveuc du toubake dins s’poche qu’unne femme.
Malheur à ech’ti qu’i avot un mégot à sin bec. Aussi sec i débitot sin spitche « commint qui va ch’t’homme » ? Ch’étot arparti su l’timps, su ches gardins in r’tard (i faisot pos l’sien), i bavot surtout su l’voisinache.
A forche, i finichot par déssaquer de s’poche sin paquet d’gris… Ch’Fernand lachot alors sin plus biau morcieau « Ben brein alors ! M’chique ale a pus d’gôut et i n'y a pus qu’des buques dins min paquet». Et cha aveuc un air d’avoir perdu s’quinzaine, i fallot vir cha mes gins.
A forche, ech coulomb, unne fos su deusse, tindot sin paquet, chouchou plongeot ses dogts n’dins, artirot d’quoi chiquer tout un poste, pou l' infournaquer dins s’bouke. Tout in armerciant, i invoïot un jus d’chique à brisier ches pavés, cha guilot su sin menton. Du reste, un jour min taïon i m’a dit « te vos min fiu ch’pavé findu dins ch’ruchau, ch’est chouchou qui l’a brisier comme cha, un jour qu’i avot pris trop d’toubak », mi nikdoule ej l’ai cru.
Chouchou i a ravalé es chique ed’pis longtimps, ech ruchau à’ch’t’heure ch'est du chimint, mais quind ej rapasse ed’vint s’mason, j’intinds unne voix qu’ale dit « Brein, em chique ale a pu d’goût ».

JMK


Reuper

dans la catégorie Chti artésiens

On reupe pas à table.
L'ofait sin reup
(se dit des bébés)

Reuper : roter.

Relevé sur : Parler Picard au bon vieux temps - Jules Joly


Rhabiller ché pauves

dans la catégorie Chti artésiens

Quand ma mère nous (les enfants) achetait des nouveaux habits, mon père disait toujours : on a rhabillé ché pauves, je le prenais plutôt mal, en fait ça voulait simplement dire : on a acheté du nouveau.


Des ratons au carnaval

dans la catégorie Dictons, expressions

Carte pub carnaval Dunkerque

Quand in n'minche point d'ratons à chés carnavals, in fait dins ses bas dins l'année.
Maurice Lateur.

Raton : crêpe

Lu dans 2000 mots du patois de chez nous - Guy Dubois


Unne bonne santé !

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

In étot pos des plaindars, ech mét’cin
Dins nou famile i n’vénot pos souvint.
Si j’éto inchiferné o qu’ej tousso
Man su l’keminée, al avot ch’qu’i fallot

Du chuke candi dins unne grosse carotte
O bin des caracoles qu’is attindotte,
Guilant tin qu’is pouvotte d’zeur d’ech fû.
Mi j’auro bin cugi l’chirop ed séhu.

Seul’mint i avo pos qu’des bons chirops
L’farine ed moutarte ch’est nin rigolo.
Inchiferné o bin trimblant fièfe
Tout i passot même ches frictions au g’nief.

Min taïon dijot ch’est unne maladie jaquette,
Ch’est cor pus graf que t’faire queuette.
Ch’est pos graf min loute, tiens te au caud,
Ete’gorche ale est rouche, met unne keuche àt’cau.

J’a vu ch’sérusyin aveuc s’trousse
Pou ches poquettes,l’rouviu,et pis l’kintousse.
Après cha i n’n’a qui m’trouvotte langreux
I m’fallot boire du blanc chucré aux œufs.

JMK

- plaidar : se plaint – maladie jaquette : simulée – keuche : chaussette – sérusyin : médecin – l’rouviu : rougeole – l’kinntousse : coqueluche


Ech' l'arnard

dans la catégorie ch'tit'école

Image Renard et coq
©Bruno GHYS

Ech' l'arnard i a faim. In li a dit que Madame Cornalle all' a ramassé un fromache. Alors i busie : "J'vas aller vir et j'vas li dire...

Histoire à finir ti-même.

In a l'drot d'canger el' fin de ch'll'histoire.

Exercice relevé dans : Commint qu'i dijot pépère ? - Guy Dubois


Ch’l’arnard, et cheulle cornalle
In version : « côte d’opale » pour les fidèles de ch'blog.

Un arnard, un biau jour qui avot la dalle,
In haut d’un grand chêne, arpéra eune cornalle.

Al avot volé dins eune cinse, un Maroilles,
Dins sin bec, bin serré, car fallot pos qu’y bâle !

Malin comme un sinche, ch’goupil y mûche sin ju,
Pour faire croire qu’y comprinds pos, comme le fait MACEJU.

Un maroilles, ch’est fin bon, faut pos faire la fine bouche ,
Faut ruser pour l’avoir, vu que j’n’ai pos d’CARTOUCHE.

J’vas l’amadouer, in déclamant des biaux vers,
Dignes d’un grand écrivain, comme : J-M KLAVZER

Il y dit : dins l’forêt, ch’est ti qui a l’plus biau chant,
Et que t’voix n’a rin à envier à chelle ed DRAGUIGNAN.

J’t’ai intindu canter, à l’chorale d’eune églisse,
Cha d’vot ête à Berck, dins l’patelin à REGIS.

J’te dis que te cantes bien, que t’as eune voix in or,
Et tin ramache, yé aussi biau, que chti ed POL Y DOR.

Acoutes pos chés minteux, comme ch’fiéleux TRICZINE,
Qui dit que te couines, comme eune vielle bassine !

Mi j’sus sûr que te cantes, aussi bien qu’ eune linotte,
Et que t’as eune aussi belle voix que l’copine KIMBERLOTTE !

Ajouquée sur chette branque, ch’ojiau y s’ardrèche,
Droite comme un alinemint ed POS D’CHUC à perches

In intindant cha, cheule cornale, qui venot d’Avesnes les Aubert,
Intonne eune canchon,que l’y avot appris LARIVIERE.

Al poussa ch’canchonette, comme un POUSSEU D’BAROU,
Fière qu’al êtot, comme un paon qui fait la roue.

Ouais, mais in ouvrant sin bec, ch’puant, al l’a fait quère,
Dévalant dins chés branques, le v’la qui arrife par terre!

Ch’ l’arnard, ch’malin, tout comme l’est MOZINPEF,
Ed tous chés bestiaux là, mérite bin d’ête el chef !

Cheule cornalle, ACHTEURLEEN train ed braire,
Et jura, mais un peu tard, qu’al n’se laichera pus faire !

Amiteusemint.
Mozinpef


Le grisou

dans la catégorie Chti artésiens

Laboratoire du grisou
Laboratoire de la station d'essais du grisou - Carte postale ancienne

L' grisou, sans vous pré'nir vous invahit d'ses flammes...
L' grisou, ch'est l'cat qui griffe un infant traîtreus'mint ;
Ch'est l'tigr' ruant d'derrière el mouton innochint :
Ch'est l'langue in feu du diap qui pourlèqu' les pauv's âmes !


Jules Mousseron, Poète-Mineur.


Nou rue dins ches corons

dans la catégorie Vos écrits ch'ti

Rue de coron en photo

Nou rue

Nou rue n’avot pos ed leumière ni goudron
Pou co faire,ch’étot inne simpe rue ed coron,
Mais dins ches gardins I avot des séhus,
Des lilas qui sintotte jusque dins l’rue

Ale n’avot pos non pu d’intennes eud’télé
Ch’est nos autes qu’in juot à s’faire du ciné.
Aveuc nous bérets et nous queurtes maronnes
Souvint in avot des rôles ed sales jonnes

In y vivot ben, contint aveuc rin,
Rond’lant nous cherkes, énervant ches gins.
Quint i fésot caud, ch’étot ches hourlons
In hiver ches glichoires su ches kerpions

Ale’ brunne in rintrot à nous masons,
Su ch’fu pou nous-autes I’avot des marrons.
O ben inne pile ed crapettes au chuke
Ch’étot bon, même si in brûlot nous boukes.

A peine rintré nou père comptot ches daches,
Ed nous galoches, pi i s’métot in rache.
Nos traitant d’brisakes et d‘mal dégourdis,
“Si ch’est comme cha ed’main vo rest’rez ichi!”

Pou cha,i n’avot pos d’quo s’faire du mouron
Ech lind’main in fejot voler nous dragons,
In gagnot des mapes ou in juot al’guisse
Quint in mangeot pos les pronnes à Batisse.

In étot tellemint bénache dins nou rue.
A’s’t’heure, rin qu’d’y busier ej su ému
Ches tiêtes sont grisses, souvint dépleumées,
Ch’est pos pou cha qu’in est là d’l’oublier.

Cherkes : cercle (jante de vélo) – Brisake : brise fer – Crapette : autre nom de la crêpe – Guisse : jeu de rue.

JMK


Les mineurs vont descendre dans la mine.

dans la catégorie Chti artésiens

Mineurs dans un barou
Les mineurs vont descendre dans la mine, dans un barou.
Un barou c'est un petit wagonnet.

L'câble est tindu. L'cage elle erpose
Au d'sus du tro d'mill' pieds parfond.
Les mineurs vont desquindre à l'fosse,
L'corage au cœur, d'audace au front.


Jules Mousseron, Poête-Mineur.


Cafougnette et les fêtes de fin d'année

dans la catégorie Cafougnettes

Cafougnette rincontre un copain qui lui dit :
- Té sais pas, Cafougnette ? Eum' femme, al' s'a fait tatouer "joyeux Noël" su l'fesse gauche et "Bonne année" su l'fesse droite !
Et Cafougnette li répond :
- Té diras à t'femme, que j'passerai la vir intre les fêtes !...

Inn'aute

El tiot Cafougnette avot écrit au Père Noël :

- "Tchiot Papa Noël, au lieu d'm'invoyer des cadeaux, j'préfèreros qu'té m'invos un billet ed 100 euros, car à l'majon, in a pas d'sous et comme cha in pourra faire un bon réveillon in famile..."
Le Postier qui reçoit la lettre est tout ému et fait une collecte parmi tous ses collègues postiers. Il réussit à réunir 50 euros et les envoie à Cafougnette.
Quelques jours plus tard, le postier reçoit une nouvelle lettre de Cafougnette :
- "Tchiot Papa Noël, j't'armercie pou les 50 euros, mais té pourros pas m'invoyer incore 50 euros, car ches enfoirés ed postiers, i m'in ont piqué la moitié !"

Fin merchi à Triczine