Chblog, le blog chti

Archives :

mai 2007

Chblog reste en ligne, mais les mises à jour journalières s’arrêtent.

dans la catégorie Divers




Chblog reste en ligne, mais les mises à jour journalières s’arrêtent.
En ouvrant ce blog, qui m’a permis de visiter mes racines, j’ai pensé que des rédacteurs viendraient m’épauler dans ma tâche, mais malgré de nombreux commentaires postés par les internautes, je me sens bien seul devant mon écran.

Je ne regrette pas la demi-heure que j’ai consacrée chaque jour, à la rédaction du « billet du jour », car elle m’a permis de rencontrer, Guy Dubois, Christian Defrance avec lesquels j’ai noué des contacts de sympathie, ils ont cherché à m’aider dans mon projet de participer à la vie du « chti » sur le Net.

A s'arvir sur www.mincoin.com sur lequel je vais consacrer tous mes efforts.

Ch'Régis.


Il y a de la brouille dans le ménage.

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Version sonore :




L' cat i-est su l' drèche, (dit du côté de Valenciennes) quand i a d' l'imbroulle dans le ménage.
In dit aussi dins ché mines : ch' cat i est dins l'horloche.


Drèche : armoire à vaisselle.

Imbroulle : brouille, dispute.


Des histoires à dormir debout

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Carte postale ancienne de Valenciennes

Valenciennes - Faubourg de Paris - Bras de décharche de l'Escaut, aval des Moulins Notre-Dame.

Ché des contes à tuer des tchiens à cops d' capiaux.

Version sonore :




Traduction littérale :
C'est des histoires à tuer des chiens à coups de chapeaux.

Signifie :
Ce sont des histoires à dormir debout.


L'amour vache dans la vallée de la Course

dans la catégorie Chti artésiens

Vaches dans la vallée de la Course

Version sonore :




Eune Vak, al montra jamais d'sus ch' bodet.

Traduction littérale :
Une vache ne montera jamais sur un baudet.

Expression de la côte qui signifie :
Situation invraisemblable, mpossible à régler.


Mes agaches

dans la catégorie Patois calaisien

Matelote calaisienne

L'temps y va changer... je l'sins à mes agaches.

Version sonore :




Traduction littérale :
Le temps va changer... je le sens à mes durillons.

Agache :
pie, oiseau à plumage noir et blanc. La glu, sorte de gomme qui s'écoule de certains arbres, sert à "piéger" ce genre d'oiseau, qui se trouve immobilisé à son contact. C'est sans doute la raison pour laquelle les paysans l'ont "baptisée" : brin d'agache.

D'après : D'après le livre (épuisé) du regretté Tit Louis alias André Balle.


Du qu’i l’est m’ n’homme ?

dans la catégorie Chti artésiens

Partois artésien :

Version sonore :




- Du qu’i l’est m’ n’homme ?

- Ravise, i est à crou crou d’zeur ch’to, in trin rabistoquer el’quéminiau.



Crou crou : être accroupi
Ch'to : le toit
Rabistoquer : réparer
El quéniniau : c’est le manteau de la cheminée ( quéminée )


Ch'est pas logique cha !

dans la catégorie Chti artésiens

Version sonore :




I s'énoke ch'est passé par l'tro à tarte... mais ch'est pas logique ed dire cha, el tro à tarte va bin à l'estomac... in devrot dire l'tro à air !
Quo tin pinse min fiu ?


Traduction littérale :
Il s'étrangle, c'est passé par le trou à tarte, ce n'est pas logique de dire cela, le trou à tarte va à l'estomac, on devrait dire le trou à air ! Qu'en penses-tu ?


Cautron in ferloques

dans la catégorie Chti artésiens

tiote fille in cautron

Sin cautron, est à ferloques.

Traduction littérale :
Sa jupe est en mauvais état.


Quelle est l'origine du mot CH'TIMI

dans la catégorie Divers

Soldat de la guerre 14-18

Mon grand-père (assis) à l'hôpital temporaire (Lycée) de Bayonne Basses-Pyrénées en avril 1915.

Verso de la carte postale

Té vas comprinde pourquoi qu'in a app'lé ches soldats du Nord, pindant l' guerre 1914-1918, des CH'TIMI, :
parc'qu'i metottent grammint de CH à l' plache d'autes lettes, et puis MI à la place de MOI


In G ou C à l' fin d'un mot, cha d'vient CH in picard :
un garage : un garache
ma nièce : em' nièche
une puce : eun' puche

In met CH aussi à l' plache de S ou bin de SS
Chasser : cacher
une sorcière : eun' chorchelle.

Texte d'après :
Première de couverture du livre de Guy Dubois


Se dit sur la côte d'Opale quand on a faim

dans la catégorie Patois côte d'Opale

Version sonore :


Min et' main, té gard'ras l'ot' pour edmain.


Traduction littérale :
Mange ta main, tu garderas l'autre pour demain.

Signifie :
Se dit à celui qui se plaint d'avoir faim.


L'argint

dans la catégorie Dictons, expressions

Tiète ed bidet
Un ch'va sur la plage ed Berck





L'argint cha n'se treuve pas d'zous l'pas d'un qu'va.

Traduction littérale :
L'argent ça ne se trouve pas sous le pas d'un cheval.

Signifie :
Il faut travailler pour gagner de l'argent.


Ché qui ch'père ?

dans la catégorie Cafougnettes




Le petit garçon de Cafougnette arrive en courant au commissariat;

- Habile ! Habile ! Min père i s’bat avec un homme !

L’agent de police l’accompagne sur les lieux et lui demande :

- C’est lequel, ton père ?

- Justemint, ch’est pour cha qu’i s’battent ! Eux, i ne l’savent point !

Livre de Cafougnettes


Première photo, première idée

dans la catégorie Chti artésiens




Dans la vallée de la Course

J'ai biau faire 36 photos d'in même coin, ché toudis el' première que j'préfère,
ichi ché inne photo prise dins l'Vallée de la Course, près de Montreuil-sur-Mer.


Din l'même genre, in dit aussi :

Faut toudis s'fier à s'première idée surtout si in n'a pas d'aute !


Les porées de la colère

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois




V’là t’i pas mosieur tout in porée d’ cherfeuil !

Benjamin Dessailly (Saint-Amand) ses écrits datent d’avant 1900.

Traduction :
Ne voilà pas monsieur tout en colère !

Porée : étuvée faite avec certains légumes (choux, épinards) hachés cuisson.
Tout in porée d' cherfeuil : en colère.


Proverbe berckois

dans la catégorie Patois berckois

Recto
Travaux sur la plage ed'Berck


Ch’tio qu’i n’einteind qu’enn’ cloque i n’einteind qu’in son.

Il faut entendre les versions diverses d’un fait avant d’émettre un jugement sinon on risque de se tromper et de prendre parti à tort.

D'après :
A l'écoute des berckois.
Dictons et Proverbes - Sobriquets
Lucien Tétu


Crocodiles sur la côte boulonnaise

dans la catégorie Patois boulonnais

Un crocodile à Boulogne-sur-Mer

Un sympathique Caïman de Nausicaa.





T'es comm' les crocodiles, eune grand' gueule et dés p'tits bras !

Se dit de celui qui critique toujours ce que font les autres sans jamais mettre la main à la pâte.

Dins :

Première de couverture

Le Patois de la Côte - Boulonnais, Calaisis, Pays de Montreuil.

Jean Pierre dickès.


Compte là-d’sus, pis bo d’l’iau.

dans la catégorie Dictons, expressions




Compte là-d’sus, pis bo d’l’iau.

Traduction littérale :
Compte là-dessus et bois de l’eau.


Arloufer

dans la catégorie Patois calaisien




Tiens te bin à tabe et arloufe pon comme ches quiens !

Traduction littérale :
Tiens toi bien à table et ne mange bruyamment comme les chiens !

Arloufer :
manger bruyamment, émettre un son disgracieux voire impoli, en aspirant ses aliments.
Viens de l’onomatopée : ar… louf…

D'après le livre (épuisé) du regretté Tit Louis alias André Balle :

Tit Louis
Première de couverture du livre " SI C'EST PATOIS..."