Chblog, le blog chti

Archives :

février 2007

Baptiste est inchiferné

dans la catégorie Chti artésiens

Version sonore : Régis




Té tranne comme in viu tchien, t’arv’la incor’ inchiferné Baptiste !
Eune bonne bistouille et té s’ras arquinquer !


Traduction littérale :
Tu trembles comme un vieux chien, te revoilà encore enrhumé Baptiste !
Une bonne bistouille et tu seras requinqué.


Une expression savoureuse du patois calaisien

dans la catégorie Patois calaisien

Version sonore : Régis




Qu’est qu’elle a Marie ? Elle en fait une tête ?
Il ne faut pas faire attention, en ce moment elle couche à l’hôtel du cul tournaie !


L’expression savoureuse : "Coucher à l’hôtel du cul tournaie"
fut relevée par notre regretté Tit Louis alias André Balle
dans son dictionnaire de patois calaisien : « Si c’est patois… ch’est mi !... »


Coucher à l’hôtel du cul tournaie : c'est dormir dos à dos en période de fâcherie.


Rouler dans l'auto du patron.

dans la catégorie Poèmes chti

Version sonore : Régis




Eul’ guernoule qui voulot éte aussi grosse qu’eul bœuf

Un jour ein’ biell’ guernoule qu’y’ étot sortie d’l’étang
Pou s’cauffer au solel aperçot un géant.
Ch’étot un bœuf qui v’not à l’mare pour boir’ un d’mi.
A vir ein’ si gross’ biêt’ eul’ guernoul’ fut saisie.
Elle se dit in ell’ même « j’ai invie d’essayer
Eud fair’ grossir min vint’ afin d’li arsembler »
Et l’v’la qui comminche à faire infler sin corps
In d’mindant à s’petite sœur « j’y sus point incor ? »
Eh bé non. – Et à ch’t’heure ? – Te n’ n’est lon. – Bon, et là ?
- T’as bieau fair’ euj sus sûr que t’y arriv’ras pas.
- Eh bin ch’est ch’qu’on va vir ». Mais à forc’ eud gonfler
Ses boyaux dins sin vint’ ont fini par péter.
Ch’est triste mais au fond, in busillant bin
Dins la vie ch’est parel. Et y a toudis des gins
Qui n’ont jamais assez, et te vos des machons
Qui voudrottent rouler dins l’autio d’leur patron.

Fables en chti
fablenchti
Auteur: Jo Tanghe
Editions GabriAndre
IBSN : 2-909788-88-1

Lire la suite...


Pipiche

dans la catégorie Patois calaisien

Version sonore : Régis




Ch’est un vrai pipiche !
Y cop’rot un sou in quate…
On peut l’app’ler piche tro gouttes dins quatre assiettes !


Traduction littérale :

C’est un vrai avare.
Il couperait un sou en quatre…
On peut l’appeler pisse trois gouttes dans quatre assiettes !


D'après le livre (épuisé) du regretté Tit Louis alias André Balle :

Tit Louis
Première de couverture du livre SI C'EST PATOIS..."


Ech' comminch'mint d'el' sagesse.

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




Quand in n'a point chu qu'in a querre, i faut s'continter d'chu qu'in a.

Traduction :

Quand on n'a pas ce que l'on aimerait avoir, il faut ce contenter que ce qu'on a.

Dicton chti extrait de l'indémodable livre chti de Guy Dubois.

L'indémodable livre de Guy Dubois


Des nouvelles de la famille

dans la catégorie Textes en chti

Version sonore : Régis




- Alors D’siré, d’pus l’dernier cop te t’as rmis ?
- Bin ouais, mi cha va toudis.
J’ai bin eu l’niflette pindint in-ne paire ed jours mais à ch’t’heure ch’est tout.
- Et tin tiot, toudis aussi archèle ?
- Te verros cha, un vrai ver à queue. I n’arrête point in-ne minute. I a in-ne rute sinté.
I est pas si tôt rintré qu’le v’là déhors.
- Et t’fin-me, cha va aussi ?
- A m’ote qu’à ouais.
Alle a r’monté douze routes ed peun’tierres.
Pourquoi qu’té demindes cha ?
- Pas’que te viens d’sortir de l’pharmacerie.
Alors j’pinsos qu’y avot quelqu’un d’malate.
- L’jour qu’te m’verras sortir du cimetière cha voudra dire que j’sus mort !

Livre de michel meurdesoif
Extrait du livre :
L'minteux y est pas lon...
Michel Meurdesoif

Traduction littérale :
- Alors Désiré, depuis le dernier coup tu t’es remis ?
- Bien oui, moi ça va toujours. J’ai bien eu le nez qui coule pendant une paire de jours mais maintenant c’est tout.
- Et ton petit, toujours aussi remuant ?
- Tu verrais ça, un vrai ver à queue, il n’arrête pas une minute. Il a une rude santé. Il n’ai pas aussitôt rentré que le voilà dehors.
- Et ta femme, ça va aussi ?
- Il me semble que oui. Elle a remonté une douzaine de routes de pommes de terre. Pourquoi tu demandes ça ?
- Parce que tu viens de sortir de la pharmacie. Alors je pensais qu’il y avait quelqu’un de malade.
- Le jour que tu me verras sortir du cimetière ça voudra dire que je suis mort ?


Biau Mahou

dans la catégorie Chti Lillois

Version sonore : Régis




Mahou

Et, pour vous, bieau mahou,
Min cœur brûl’ comme d’l’amadou.

Desrousseaux

Patois Lillios
Extrait du livre de Louis Vermesse :
Vocabulaire du patois lillois.

Traduction littérale :
Et pour vous, beau godelureau
Mon cœur brûle comme de l’Amadou.

Un peu de vocabulaire :
Mahou : chat mâle
Mahou au sens figuré : godelureau (jeune homme qui fait le joli cœur)


Locution proverbiale et explications savantes.

dans la catégorie Dictons, expressions

Carte postale ancienne de Berck
Une famille berckoise, photographiée dans les années 1900

In bienfoét n’est jamoés pérdu, in malfoét i est toujours rameintu.
(Patois berckois)

Cette locution proverbiale, surtout connue dans sa première partie, est fort pittoresque.
Sa construction est d’un parallèlisme et d’une opposition très rigoureux :
bienfoét et malfoét, jamais et toujours, perdu et rameintu, négation et affirmation.
Et curieusement on aboutit à une similitude : on se souvient ;
mais il est sûr qu’on se souvient davantage des injures reçues.

D'après :
A l'écoute des Berckois
Dictons et Proverbes- Sobriquets
Du regretté Lucien Tétu

Traduction littérale :
Un bienfait n’est jamais perdu, mais on se souvient toujours des actions malfaisantes.


La mode chez les jeunes

dans la catégorie Chti artésiens

Version sonore : Régis




Achteure chés jonnes s’habillent foqu’avec des prindilles.

Maintenant les jeunes ne s’habillent qu’avec des loques qui pendent.


Boire comme un tro

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




Différentes expressions signifiant : "il boit beaucoup", "il a sa cuite"

I bo comme un tro, i a s'caramèle !.
Il boit comme un trou, il a sa cuite, il est saoûl !

D'autres expressions signifiant il a sa cuite :

T'es rosses !
T'as pronnnes !
T'es in guinse !
Soûl comme eune vake !
Soûl comme comme in viau !
Soûl comme comme in polonés !

Si vous n'avez z'autes, n'hésitez pas à nous les mette ed'coté dans chés commintaires.


Blague en picard avec Lafleur

dans la catégorie Picard - Amiénois

El lette à Lafleur,

Tchot Blaise l’est tout émotionné, ech facteur i’y’o donné eine lette por Lafleur.
Pi l’o dit :
- N’el perd point, el lette lo all vient ed loin.

Tchot Blaise :
- Ecmin qu’o’l’savez ?

Facteur :
- Bé, voéyons, ch’est mi qui l’l’apporte.

Tchot Blaise i cache Lafleur tout partoute, pi il’l’démuche din ches hortillo-nage in train d’pêker.

Tchot Blaise :
- Tiens vlo eine lette ed loin.

Lafleur i’rbé ché timbes pi i dit :
- Ch’est seur, ch’est eine lette qu’all vient d’Ingleterre.

Tchot Blaise :
A n’est mie possible, voéyons Lafleur.

Lafleur :
- Bé, por qué raison ?

Tchot Blaise :
Bé, ch’est mie possible, ech facteur, j’l’l’ai vu evnir in vélo !


Traduction :
Une lettre pour Lafleur,

Petit Blaise est tout ému, le facteur lui a donné une lettre pour Lafleur.
Et il lui a dit :
- Ne la perd pas, elle vient de loin.
Petit Blaise :
Comment vous le savez ?
Facteur :
- Bien voyons, c’est moi qui l’apporte.
Petit Blaise cherche Lafleur tout partout, puis il le trouve dans les hortillonnages en train de pêcher.
Petit Blaise :
Tien voilà une lettre qui vient de loin.
Lafleur regarde les timbres et puis il dit :
- C’est sûr, c’est une lettre qui vient d’Angleterre.
Petit Blaise :
- Ce n’est pas possible, voyons Lafleur.
Lafleur :
- Ah bon, pour qu’elle raison ?
Petit Blaise :
- Eh bien, ce n’est pas possible, le facteur, je l’ai vu venir en vélo ?


Timpe au matin

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




In dit toudis que l’av’nir appartient à cheux qui s’élief’nt timpe au matin,
mais l’proverbe i dit aussi, qu’ch’n’est pas tout d’lèver timpe au matin,
mais i faut cor arriver à l’heure !


Traduction littérale :
On dit toujours que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt le matin,
mais le proverbe dit aussi que ce n’est pas le tout de se lever de bonne heure au matin
mais il faut encore arriver à l’heure !


Vive el pleuve

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




Quind l'timps i'met al pleuve, m'n'ogau i s'met à l'eufe.

Traduction littérale :
Quand le temps se met à la pluie, mon oiseau se met à l'oeuvre.

Signifie :
On profite du mauvais temps pour des ébats amoureux.


Le chti coriace

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Version sonore : Régis




Il est dé race des pous, i faut qu'on l'tue pou qu'i meurche.
Julien Quertinier

Traduction littérale : Il est de la race des poux il faut qu'on le tue pour qu'il meure.


Mignonne, allons voir si la rose au pays des chtis n'est point pamée !

dans la catégorie Poèmes chti

Version sonore : Régis




Tiote, viens donc vir...
( d'après Ronsard)

Hé, tiote, viens donc vir dins ch' gardin
Si chelle rose, équ' timpe* à ch' matin,
S'étot dessaquie* d'sin saclet*
Et qui s'ardrèchot* si fièremint
Avec un si fraîche sintimint,
All' n'est point, à ch' t'heure-chi, pamée*!

In peu d' temps, ravise* ichi
Commint qu'all' est dev'nue toute réquerpie*.
All' étot si bellote à ch' matin,
Et pis l'voilà toute desséquie* !
Crénom des os, que tchienne ed' vie !
In n'a vraimint pus l' temps d'arien*.

Té sais, tiote, oeuv' bin tes orelles !
T'es là qu' t'es belle comme un solel !
T'es à croquer, té pètes el' fu !
Alors, profite pindant qu' t'es jonne !
Parc'quand qu'té s'ras comme eun' vielle pronne*
Personne d'sus ti n' s'artourn'ra pus !

Mis en chti par José Ambre

Lire la suite...


Un baudet dans une gayole !

dans la catégorie Patois boulonnais

La porte Gayole
La porte Gayole de Boulogne-sur-Mer
La porte Gayole a servi jadis de prison.

C'est aussi drôle qu'un bodét din z'eune gayole.

Traduction littérale :
Il est aussi drôle qu'un baudet dans une cage.

Signifie :
Il est gauche, gêné, maladroit, empétré, contraint, mal à l'aise.


Première de couverture

La référence du patois boulonnais :
Le Patois de la Côte - Boulonnais, Calaisis, Pays de Montreuil.
Jean Pierre dickès.


Dicton à propos d'un usuage dépassé.

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




Tout ch’qui est findu n’est point à jech’ter.

Traduction littérale :

Tout ce qui est fendu (abimé) n’est pas à jeter.


Le concours de menteurs

dans la catégorie Textes en chti

Version sonore : Régis




Un concours ed'minteux

Ch’cop-là, à l’ducasse de l’tiote place y z’avotent organisé un concours ed’minteux.
Ch’est vrai qu’avec tous les péqueux, si te rajoutes les finmes, cha fait gramint d’candidats.
I z’étotent là tertous à raconter des carabistoulles mais les gins du jury i z’avotent fort à faire.
Minme el’curé qui n’d’intindot tous les jours i avot bin des russes à cujir l’meilleux.
Pour in définir ch’est core D’siré qui l’z’a mis d’accord. Tout le monde i a voté pour li.
Pourtant i n’a pas raconté grind cosse. I s’a avinché pa d’vint les gins et i leur z’a dit :
- Mi, ed’tout m’vie j’ai jamais minti !
Total : médalle d’or et hors concours.

Le livre de michel meurdesoif
Extrait du livre :
L'minteux y est pas lon...
Michel Meurdesoif


Traduction littérale :
Un concours de menteurs

Cette fois là, à la ducasse de la petite place ils avaient organisé un concours de menteurs.
C’est vrai qu’avec tous les pêcheurs, si tu rajoutes les femmes, ça fait beaucoup de candidats.
Ils étaient là tous à raconter des histoires mais les gens du jury avaient fort à faire.
Même le curé qui en n’entendait tout les jours avait bien des soucis à choisir la meilleure.
Pour en finir c’est encore Désiré qui les a mis d’accord.
Tout le monde a voté pour lui.
Pourtant il n’a pas dit grand-chose.
Il s’est avancé devant les gens et leurs à dit :
- Moi, je n’ai jamais menti !
Total : médaille d’or et hors concours.


Dicton picard de la Thiérache

dans la catégorie Dicton Picard

Des corbeus is n'faisont po d'agaches.

Traduction littérale :

Des corbeaux ne font pas (n'engendre pas) des pies.

Correspond actuellement à :

Tel père, tel fils.


Blincs bonnets

dans la catégorie Chti Lillois

Version sonore : Régis




In-n’ tiot’ tass’ ed café cha ravigote ché blincs bonnets.

Traduction littérale :

Une petite tasse de café ça ravigote les blancs bonnets.

Blincs bonnets : grands-mères


Inne frodure ed'diape !

dans la catégorie Chti artésiens

Version sonore : Régis




Resse pon al’cour à t’ingéler, rintre et freume el porte, i fait inne frodure ed’diape.

Ne reste pas à la cour (dehors) à te refroidir, rentre et ferme la porte, il fait un froid de diable.


Paroles de sage

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




Paroles d'un sage chti :
S’continter de ch’qu’on a.
De rien d’bon abuser.
Pouvoir dire ch' qu’on pinse, mais sans démépriser.
Rien devoir à personne et peu attinte des autes.

Extrait d'un poème de Toudis Simons de la Madeleine à Lille

Traduction littérale :
Se contenter que ce qu’on a.
De rien de bon abuser.
Pouvoir dire ce qu’on pense, mais sans médire.
Rien devoir à personne et peu attendre des autres.


Comment dire au revoir en chti

dans la catégorie Commint qu'in dit ?

Adé ! : au revoir Version sonore : Régis




A l'arvoïure ! : au revoir Version sonore : Régis




Avoir ! : au revoir Version sonore : Régis




A s'arvir ! : à se revoir Version sonore : Régis




Adé et à s'arvir ! : salut et au revoir Version sonore : Régis




A tourade ! Version sonore : Régis




A béto ! Version sonore : Régis




A ches fêtes ! Version sonore : Régis




A taleure ! : à tout à l'heure Version sonore : Régis




A d'soubite ! à tout à l'heure Version sonore : Régis




Commint qu'in dit "au revoir !" dins tin coin ?


Arnaquaie

dans la catégorie Patois calaisien

Version sonore : Régis




- Mon Diu, argadez-me cha l'arna ! T'es tout déquiraie...
Quo qu'tas fait ? Ben t'es arnaquaie !



Traduction littérale :
- Mon Dieu, regardez moi ça le tableau ! Tu es tout déchré !
Qu'est ce que tu as fait ? Eh bien tu mal habillé !

Arna : pêle-mèle, désordre, fouillis.
- Quel arna ! (Quel tableau !)

Arnaquaie : Cette expression, qui peut s'appliquer à des gens mal habillés,
vêtements en désordre ou exentriques, pourrait avoir un rapport avec arnaqûre (hanachement).

D'après :
Si c'est patois...
Du regretté TIT LOUIS alias André BALLE

Arnaquaie (calaisis) se dit arnéquaie du côté de Lens, Béthune et a la même signification.


Saint Blaise

dans la catégorie Dictons, expressions

Version sonore : Régis




Al' saint Blaise, el frod s'apaise.

Traduction littérale :

A la saint Blaise, le froid s'apaise.

Saint Blaise : le 3 février.


Comment on dit bonjour en chti

dans la catégorie Commint qu'in dit ?

Bonjour tertous / tertoute ! : Bonjour à tous ! Version sonore : Régis




Bonjour mes gins ! : Bonjour messieus-dames Version sonore : Régis




Bonjour chele dame ! : Bonjour madame Version sonore : Régis




Alo fiu ! (boulonnais) : Salut garçon ! Version sonore : Régis




Commint qu'in dit "bonjour" dins vot' coin ?


La saison des carabistoulles

dans la catégorie Dictons, expressions

Dessin humoristique

Carte postale illustrée qui accompagne le livre :
Les sobriquets des habitants du Pas de Calais illustrés.
Illustrations : Megs
Auteur : André Accart
Les éditions Nord Avril.

Version sonore : Régis




La phrase du jour :

Ch’ti-là, i nous imbroulle avec ses carabistoulles, ses contes à tuer ches leus à caup d’bonnet.

Traduction littérale :
Celui-là, il nous embrouille avec ses histoires, ses contes à tuer les loups à coup de bonnet.

Signifie :
Ses propos sont peu crédibles, il cherche à nous endormir avec ses histoires à dormir debout.


Il est trop fier

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Version sonore : Régis




On vot ben qué s' père n'est point carpintier : i n'a point mis de manche à s' capiau.
Gabriel Hecquart - Valenciennes

Traduction littérale :
On voit bien que son père n'est pas charpentier, il ne lui a pas mis de manche à son chapeau.

Veut dire :
Il ne salue pas, il est trop fier.