Chblog, le blog chti

Archives :

juillet 2005

www.chblog.com vous souhaite de bonnes vacances.

dans la catégorie Patois berckois

Rendez-vous le jeudi 1 septembre.


Fête à Arras

dans la catégorie Chansons chti

Iras-tu voir la fêt' d'Arras ?


Iras tu vir el fête d'Arras ? Disait Jacque -

line au gros Colas - Tu sins bien que j' n'y manqu' rai

pas ; pour eun' si bell' fêt' Je viens d' faire implett' ; J'ai ache -

té un biau capieux. Car el miun étot rempli d'treux !


Iras tu voir la fête d'Arras ? Disait Jacque -

line au gros Colas. - Tu sais bien que j' n'y manquerai

pas; pour une si belle fête Je viens d' faire emplette; J'ai ache -

té un beau chapeau car le mien était plein de trous !


Rapasser

dans la catégorie Chti Lillois

I n'y a rien qui n' passe et qui n' rapasse.

Rapasser : passer de nouveau


Rire

dans la catégorie Chti artésiens

I vaut miux rire que d' dire du mau d' chés gins.


Gras oiseau

dans la catégorie Chti Lillois

Un cra'ojeau n' vole point lon

Ojeau : oiseau


Manger son pain

dans la catégorie Patois boulonnais

I makera pon sin pain sans braire.

Il ne l'emportera pas au paradis.

Makèr : manger

Braire : pleurer


Coquelicot

dans la catégorie Chti artésiens

Ch’ mahon i profite de s’ ténir étampé avant que l’aoûteux i l’ fauque.


Etamper : debout

Aoûteux : moissonneur

Fauquer : faucher


Desrousseaux

dans la catégorie Chansons chti

ALEXANDRE DESROUSSEAUX

Portrait de Desrousseaux
Portrait de Desrousseaux

Il est né le 1er janvier 1820 dans une courée du Quartier Saint-Sauveur à Lille.
Son père était passementier et violoniste.
Dès 18 ans, Alexandre compose des couplets qu’il met en musique
et se met à chanter dans les rues et dans les cabarets.
Il se décide à publier sa première feuille de pasquilles.
On y trouve, « Le marchand de chansons », « Clistorelle », « Le mariage de Saint-Sauveur » et « Min p’tit amant ».

Cela lui coûte 12 francs et tout est vendu au Carnaval : voilà comment débute une carrière !


Lorsqu’il se marie en 1846, il s’installe dans la cour Jeannette à vaques et continue à créer des chansons.
En 1848, il réunit toutes ses œuvres dans un volume qui connaît le succès : de plus, il trouve un emploi à l’Hôtel de Ville.
C’est le petit monde des ouvriers qu’il côtoie qui lui inspire ses principales chansons :
il chante la vie humble de tous les jours avec ses joies, ses plaisirs et ses peines.

Ses œuvres emplissent cinq volumes de «Chansons et Pasquilles Lilloises ».
Certains de ses succès se chantent encore aujourd’hui
« L’habit d’min vieux grand-père, « L’femme du coulonneux », « L’café »…

Mais Desrousseaux est surtout resté célèbre grâce à sa fameuse « Canchon Dormoire » qui est la berceuse du P’tit Quinquin ».
Auparavant employé au Mont de Piété, puis à l’Hôtel de Ville,
il termine sa carrière comme préposé chef des Octrois de la Ville de Lille.
Il décède les 23 Juillet 1892.


Extrait de :
Le P'tit Quinquin
d'Alexandre Desrousseaux
Prix 7 euros + 3 de port

Disponible chez l'auteur :
Guy Dubois
4 rue des Poteaux
62138 Haisnes Lez La Bassée

Livret du P'tit Quinquin

Monument Desrousseaux
Le Monument Desrousseaux - LILLE


Min papa

dans la catégorie Poèmes chti

Min papa

Min papa quand i allot à l’ fosse,
I n’ busiot qu’a faire du carbon.
I étot solide, un vrai colosse,
Mais i avot l’ cœur sinsipe et bon.
Quind m’ maman all’ étot malate
Ch’est li qui préparot mes r’ pas,
Ch’est li qi soufflot sus m’panate,
Aussi j’ l’aimos bien, min papa.


Lire la suite...


Il me casse les bras

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Quand jé l' vos, em journée alle est faite !


Mr et Mme TEUTMARONNE ont un fils ?

dans la catégorie Monsieur et Madame

Armand !


Cafougnette se retient.

dans la catégorie Cafougnettes

Version sonore :




"L'aute coup, j'rinte à m' mason pus d' bonne heure, et qu'o que j' vos ?

Em' femme all'étot couchée avec ch' l 'Alfred !

Acoute, min sang n'a fait qu'un tour !

Si in n' mavot pas arténu, j' li auros fait faite trois tours dins ses bottines, j' l'auros asniqué, j' l'auros déglinguer, ébranqué ! j' li auro épautrée s' panche !

Y' aurot vraimin passé un sale quart d' heure, si in m'avot point arténu ! "


"Mais ch' est qui qui t'a arténu ? " y demande sin comarate.


Li !!!!"



Asniquer : assommer


Déglinguer : démolir


Ebranquer : démembrer


Epautrer : éventrer


Maladie mortelle

dans la catégorie Patois boulonnais

Eune maladie mortelle, ché souvint graf '


Braire

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Braire comme eune vaque qui a perdu sin viau

Braire : pleurer


Nez

dans la catégorie Chti artésiens

Dins ché broulles ed' ménache, i n' faut point aller mette sin nez.

Broulle : brouille

Ménache : ménage


Chapeau

dans la catégorie Chti artésiens

In n'a mie b' soin d' capieau quand in n'a point d' tiete.

Capiau : chapeau

Tiete : tête


Berck

dans la catégorie Sobriquets

Le sobriquet le surnom donné aux habitants de Berck : chès tiots mollets


Il est triste

dans la catégorie Patois boulonnais

Il a eune tête comm'un glaneuw qui a perdu s' glane

Glaneuw : glaneur

Glane : gerbe


Le tabac

dans la catégorie Chti artésiens

Aveuc tous ché funmakeus d' toubake, in est chi infunkés !

Funmakeus : un gros fumeur

Toubake : tabac

Infunké : enfumé


Mon petit chéri

dans la catégorie Chti artésiens

Min tchiot bradé

Bradé : gâté, chéri


Très poli

dans la catégorie Chti artésiens

Céliméne elle dirot bonjour à un tchien avec un capiau.

Un tchien avec un capiau : n'importe qui


Qu'est ce que tu dis de façon confuse ?

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

Qu'est-ce què té toulles ?

Touller : 1) Mélanger (sa soupe), 2) s'exprimer de façon confuse.


Innocent

dans la catégorie Chti artésiens

Ch' l'innochint y' i est toudis heureux comme in pichon dins l'ieau.

Innochint : innocent

Toudis :

Pichon : poisson


Bouche, menton, sirop

dans la catégorie Chti artésiens

Freume et' bouque, y'a du chirop qui guile tout l' long d' tin minton.

Freume : ferme

Bouque : bouque

Chirop : sirop

Guiler : couler

Minton : menton


Vache

dans la catégorie Chti artésiens

T'as intindu eune vaque (vake) braire (beuler), mais té n'sais pon dins quele étape.

Vaque (vake) : Vache

Braire : pleurer

Beuler : beugler

Etape : étable

Il y a un bruit qui court, mais on en connaît pas la provenance.


Braderie, vide grenier, marché aux puce

dans la catégorie Chti artésiens

Parler comme un bradeus


- Combin qu' cha coute tin tchio ju ?

- 0,001 euro min fiu !

- ché kèr !


Combin qu' cha coute : combien ça coûte.

Min fiu : mon garçon

Ché kèr : c'est cher.


Coup de balai

dans la catégorie Rouchi, Valenciennois

M' mère all' va m' tuer à coeup d' ramon.

Coeup : coup

Ramon : balai


La recette pour être heureux en ménage

dans la catégorie Chti artésiens

Si té veux ête heureux in ménache, dis toudis ouais à t' femme et fais à t' mode.

Toudis : toujours

Faire à s' mode : faire à sa façon, à son idée


Cayelle

dans la catégorie Patois berckois

Vla ch' reinpailleux d' cayelles

Cayelle ou caïelle chaise


Cafougnette, partisant du moindre effort

dans la catégorie Cafougnettes

Version sonore : Régis




Monsieur le Curé voit Cafougnette qui sort de chez lui tous les matins en faisant le signe de croix alors que le mécréant n'a pas fait sa communion et ne met jamais les pieds dans une église.

Un jour il le rencontre dans la rue et lui demande les raisons de ce signe de croix sur le seuil de sa porte.


- Mi ? l' signe ed' crox ? Je n' sais même point commint qu'in fait ? !

- Si, Ch' curé, tu fais au nom du père ...

- Ah, O' vous berluez, Monsieur le curé ! Tous les matins in sortant, j' busie (il se tape le front) commint que j' vas rimplir ch' ti-chi (il désigne son ventre) sans faire aller chés deux-là (il montre ses deux épaules).


Berluer : se tromper

Busier : réfléchir.

D'après EUN' FLOPEE D'CAFOUGNETTES
Guy DUBOIS